Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

Arcade et Hilaire…

    Éphéméride    13 janvier 2020

Arcade et Hilaire gardent les rivières

ben dis donc, avec  toute la flotte qui nous est tombée sur la goule, ils ne seront pas trop de deux pour éviter que les rivières sortent de leur lit…

Soleil à saint Hilaire

fends du bois pour l’hiver

donc, s’il fait beau ce jour, faut se méfier, on va se les geler.

tiens, ça me rappelle une histoire.

ça se passe au canada.

un bûcheron (vous voyez le truc, bûcheron canadien, 2 mètres de haut, 150 kilos dont 100 de muscles) fend son bois.

arrive un indien.

il regarde le bois fendu par le bûcheron silencieusement.

puis il dit :

l’hiver sera froid

et hop il se casse.

forcément, le bûcheron canadien, il enrage. il pensait en avoir cassé assez, et, à cause de ce métèque (c’est pas moi qui cause, c’est le bûcheron) il va devoir continuer le lendemain !

donc, le lendemain, il fend du bois.

à la même heure, le même indien arrive.

il regarde le bois fendu par le bûcheron silencieusement.

puis il dit :

l’hiver sera très froid

[vous avez vu, ça a l’air répétitif mais y a une nuance !ça pourrait continuer pendant une semaine un mois, mais là je préfère ménager vos neurones en sautant des étapes (qui auraient pourtant ajouté au charme de ce conte des temps modernes).]

le bûcheron explose :

sapristi, c’est pas dieu possible ! comment vous faites pour savoir ça ? tu vas parler, hein, dis, tu vas parler, vieux grigou ?

[là, on sent quand même que le bûcheron canadien a du mal à rester calme]

recoiffant ses plumes, l’indien lui dit alors doucement :

“l’hiver est toujours froid

quand homme blanc fend du bois.”

Pas de mots clés

505 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Sponsored Links

Ajouter un commentaire

Tags

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !