Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

À propos de Le Pere Yves

J'exerce le vieux métier de Biffin. A la différence d'un brocanteur ou d'un antiquaire, qui achète pour revendre, je vide intégralement des maisons, et ce qui me paye, c'est ce que j'y récupère (à partir du moment où c'est en état de vous intéresser, évidemment...)
Et comme l'espérance de vie s'allonge, les personnes âgées entrent en institution de plus en plus tard, à un âge où leurs propres enfants ont déjà tout ce qui leur faut, merci. Par contre, ils n'ont plus nécessairement la force qu'il faut pour vider entièrement une maison. Et la génération d'après, c'est plutôt ikéa et lingettes !
Du coup, c'est là que j'interviens.
Cela vous explique que la plupart des meubles ont l'âge des capitaines, autant dire que la majorité des meubles date d'avant 1960, et parfois se glisse une exception...
Il n'y a pas que des meubles par ici, même si vous trouverez bien sûr chaises, tables, fauteuils, buffets, armoires et autres sellettes... Non, vous aurez vraiment le choix aussi dans la vaisselle, que ce soit les verres (avec ou sans pied), les assiettes (plates, creuses ou à dessert), les tasses (thé, café, petit déjeuner), les carafes, les plats (incurvés, plats, ronds, ovales...). Mais n'allez pas croire qu'il n'y a pas de bibelots : statuettes, vases, étains, cuivres vous attendent également par ici.
Bien sûr, quand je vide une maison, je ne suis pas à l'atelier. alors, pour simplifier les choses et éviter de trouver porte close, j'actualise tous les jours les annonces. à chaque fois, vous trouvez plusieurs photos ainsi que les dimensions, c'est quand même le minimum. à partir de là, vous avez juste à me signaler les annonces qui vous intéressent avec un mail à sanssouci.samedi.laurelli@gmail.com ou un coup de fil au 06 16 925 154..., et je vous proposerai en retour un rendez-vous pour vous recevoir à l'atelier ! c'est aussi simple que ça !

verre à digestif apreval détail

2,00 €

le verre du domaine

façon le bon coin – hauteur = 11 cm ; diamètre = 8 cm façon le père yves : Pennedepie, c’est un petit village qui […]

21 janvier 2019

12 vues au total, 0 vues aujourd'hui

verre à digestif lecompte détail

2,00 €

des chiffres et des lettres

façon le bon coin – hauteur = 10,5 cm ; diamètre (au plus fort) = 8 cm façon le père yves : vous vous souvenez, […]

21 janvier 2019

8 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Mises a la une évian

3,00 €

bouteille d’eau millésimée

façon le bon coin – hauteur = 25,7 cm ; diamètre = 10,5 cm façon le père yves : en 2000, pour la dernière année du […]

21 janvier 2019

638 vues au total, 0 vues aujourd'hui

vase rococo

3,00 €

Vase Rococo

façon le bon coin – hauteur = 29,7 cm ; diamètre = 21 cm ;  échancrure = 7,5 cm façon le père yves : le rococo, […]

21 janvier 2019

1015 vues au total, 0 vues aujourd'hui

verres fougères solo

5,00 €

les verrines de Tantine

façon le bon coin – hauteur = 7,2 cm ; diamètre = 5,4 cm ; 7 verres sont disponibles ; le prix affiché est le prix pour […]

21 janvier 2019

528 vues au total, 0 vues aujourd'hui

bahut bas lp immense face ouvert

250,00 €

grand buffet bas Louis Philippe

façon le bon coin – hauteur = 114 cm ; largeur = 152,9 cm ; profondeur = 65,7 cm façon le père yves : honnêtement, je n’ai […]

20 janvier 2019

1238 vues au total, 0 vues aujourd'hui

pot à moutarde bistro face

2,00 €

pot à moutarde du bistro du coin

façon le bon coin – hauteur (sans couvercle) = 6,8 cm ; hauteur (avec couvercle) = 8 cm ; diamètre = 5,8 cm façon le […]

19 janvier 2019

10 vues au total, 0 vues aujourd'hui

chope à moutarde en verre

1,00 €

chope moutardière

façon le bon coin : hauteur (hors couvercle) = 6,7 cm ; hauteur (avec couvercle) = 10,4 cm ; longueur (de l’anse au bord) = […]

19 janvier 2019

14 vues au total, 1 vues aujourd'hui

assiette sous plante benalla coté

2,00 €

L’assiette de Benalla

façon le bon coin : hauteur = 2,3 cm ; diamètre = 23,3 cm façon le père yves : à l’origine, c’est rien qu’une assiette […]

19 janvier 2019

14 vues au total, 1 vues aujourd'hui

assiette plate verre carrée 1 coté

2,00 €

assiette plate et carrée en verre

façon le bon coin – hauteur = 1,8 cm ; longueur = 22 cm ; largeur = 22 cm façon le père yves, je sais, […]

19 janvier 2019

14 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Mises a la une vasque en verre fruits coté

5,00 €

vasque fruitière d’hiver en verre

façon le bon coin – hauteur = 2,9 cm ; diamètre = 29 cm façon le père yves : quand je vous disais que les […]

19 janvier 2019

9 vues au total, 0 vues aujourd'hui

vasque en verre étoile quadrillée dessus

7,00 €

vasque en verre quadrillé

façon le bon coin – hauteur = 5 cm ; diamètre = 28 cm façon le père yves : que je vous explique : une […]

19 janvier 2019

10 vues au total, 0 vues aujourd'hui

plateau verre coté

7,00 €

plateau tout en verre

façon le bon coin – hauteur = 1,8 cm ; diamètre = 22,5 cm ; longueur (de poignée à poignée) = 25,5 cm façon le […]

19 janvier 2019

16 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Mises a la une VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100

50,00 €

ze roto grill, by Cadillac

façon le bon coin : hauteur = 29 cm ; longueur (sans la broche) = 55 cm ; longueur (avec la broche) = 63 cm […]

18 janvier 2019

1456 vues au total, 0 vues aujourd'hui

compotier fruits gravés dessus

5,00 €

verre épais pour les fruits

façon le bon coin – hauteur = 9 cm ; diamètre = 20,6 cm façon le père yves : bon, alors, celui ci, il a […]

17 janvier 2019

14 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Page 2 de 125 1 2 3 4 125

Chronique du pré-Empire – acte III

    Éphéméride, le monde d'aujourd'hui, Notez le bien    19 janvier 2019

Je faisais avant hier la proposition de sauver le Sénat et supprimer l’Assemblée Nationale, puisque l’air du temps va vers la simplification des instances… Rappelons que j’avais auparavant proposé de ramener le Président de la République à une place symbolique d’importance, mais ça, ça ne semble pas dans l’air du temps du tout du tout…

Pour ceux qui ont manqué le début, voici-voilà son chemin :

Alors, supprimer l’Assemblée Nationale et faire de notre cher Sénat la Représentation Nationale exclusive, creusons un peu l’idée…

Il ne vous a pas échappé (et c’est d’ailleurs ce qui fait la rente des avocats et notaires) que les textes de loi s’empilent à qui mieux mieux au fur et à mesure des jours qui passent. Cela tend d’ailleurs à s’amplifier depuis que le politique s’inquiète de sa cote de popularité et, pour l’entretenir, se croit obligé de nous poindre une loi générale pour chaque fait divers particulier. Et d’ailleurs, si sa loi peut “faire le buzz” (anglicisme signifiant simplement faire scandale ou attirer l’attention), il n’en est que plus heureux.

Tiens, par exemple, le port du masque. Une ordonnance de police prise le 20 janvier 1790 l’interdisait simplement, quel que soit le masque concerné.

https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article8078

Au lieu de la réactiver d’une façon ou d’une autre, il a fallu en faire une loi en 2010, qui vilipendait en particulier la Burqa, tant et si bien d’ailleurs que les remous provoqués n’ont permis sa promulgation qu’en 2011, un an plus tard…

A mon avis, avec toutes les lois déjà publiées dans notre beau pays (qui sont recueillies dans pas moins de 73 Codes, oui, vous avez bien lu, soixante treize Codes Législatifs !) je ne suis pas persuadé que nos différentes activités seraient mal cadrées en appliquant uniquement les lois existantes…

Car il me semble que les Tribunaux sont là pour dire le droit et l’appliquer aux faits qui leur sont soumis, sans modifier la loi tous les jours pour autant…

Montesquieu, qu’on ne pourra pas soupçonner d’avoir été un dangereux anarchiste, disait que “les lois inutiles affaiblissent les nécessaires.”

Benjamin Constant ajoutait : « La multiplicité des lois flatte dans les législateurs deux penchants naturels, le besoin d’agir et le plaisir de se croire nécessaires. » 

Et Georges Pompidou, tant à la mode ces temps ci, ne disait-il pas à Jacques Chirac, notre gentil Papy : ” « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français ! Il y a trop de lois, trop de textes, trop de règlements dans ce pays ! On en crève ! Laissez-les vivre un peu et vous verrez que tout ira mieux ! Foutez-leur la paix ! Il faut libérer ce pays ! »

Tout ça pour dire que, finalement, l’arrêt de l’Assemblée Nationale ne se traduirait pas nécessairement pour le Sénat d’une surcharge liée à la production législative… On peut d’ailleurs penser que le Conseil Supérieur de la Magistrature, ainsi que la Cour des Comptes, auraient toute légitimité pour signaler au Sénat les secteurs dans lesquels un besoin de législation serait opportun.

J’en entends déjà me dire “oui mais… au Sénat, c’est que des vieux !”

D’abord, ce n’est pas une insulte, et ça peut permettre l’expérience. Ensuite, c’est directement lié au système actuel. En gros, les partis s’organisent pour désigner parmi leurs membres méritants ceux qui pourront être Maires (dans les grandes villes, pour les péquenauds que nous sommes, le politique nous laisse nous démerder tout seuls !). Parmi ce vivier de Maire, il repère ceux qui auront l’honneur d’être investis à la Députation. Et comme il faut bien libérer de la place pour les nouveaux, ce sont les Maires et les Députés qui désignent comme Sénateurs ceux qu’ils veulent mettre à la retraite.

Mais garder le Sénat n’impose pas de garder ce système bien pourri de désignation partisane.

Sans changer la durée du mandat, qui est de 9 ans, ni le renouvellement par tiers de ses membres, il suffit de mettre fin au scrutin indirect et d’imposer la désignation des Sénateurs par le suffrage universel à la proportionnelle intégrale.

C’est alors que la Représentation Nationale retrouvera tout son sens, sans pour autant entraîner d’instabilité institutionnelle puisque, pour détenir la majorité absolue au Sénat, il faudrait qu’une même tendance politique remporte tous les scrutins sénatoriaux pendant 9 années, ce qui semble quand même hautement improbable dans notre beau pays hâbleur et râleur !

22 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Janvier le frileux…

    Éphéméride    19 janvier 2019

Janvier le frileux,

février le grésilleux.

autrement dit, quand on se pèle en janvier, il neige en février.

on va bien voir, je suis pas Paco Rabanne non plus…

194 vues au total, 1 vues aujourd'hui

gnac gnac gnac

    écritures du Père Yves, le monde d'aujourd'hui, quel poème ce Père Yves !    19 janvier 2019

au réveillon

petit banquier

dit “bonne année”

et le monde tremble

grand pharmacien

dit “bonne santé”

les deux ensemble

n’en pensent rien !

Just tradition…

Touques, décembre 2018

19 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Germanicus

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    19 janvier 2019

19 janvier : Saint Germanicus.

Je vous l’accorde, ce prénom-là, il est pas trop courant dans les cours d’école… mais il y a des dérivés, comme Germain ou Germaine.

Alors lui, il était tellement gentil et tellement croyant qu’il a été condamné à être bouffé par les lions.

Et là, plutôt que de se débattre ou chercher à fuir, il s’installe devant les lions et leur dit :

« bon appétit les amis ! »

C’est bien ce que je dis : faut pas être trop gentil…

453 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Neige de la sainte Prisca…

    Éphéméride    18 janvier 2019

Neige de la sainte Prisca

va apporter belle année que voilà.

donc, aujourd’hui, si il neige, faudra être content content, because ce sera signe de chaleur à venir !

et en plus, ça me permettra enfin de vendre cette satanée luge que j’ai en stock…

depuis que je l’ai rentrée, il ne neige plus dans le coin…

206 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Valse jaune

    écritures du Père Yves, le monde d'aujourd'hui, quel poème ce Père Yves !    18 janvier 2019

ça tourne tourne tourne
toujours plus vite
nul ne détourne
feu qui crépite
dans les ronds points...
ça tourne tourne tourne
la tête des gens
toutes ces ristournes
gouvernement
ça va ça vient
ça tourne tourne tourne
valse à l'envers
d'un monde de clowns
qui perd et perd
son temps sa vie
boîte à musiques
de la foire
au manège
giratoire
sans fin...

Touques, décembre 2018

19 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Prisque & sainte Marguerite

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    18 janvier 2019

18 janvier : Sainte Prisque (ou Prisca ou Priscille)

Refusant d’adorer la statue d’Apollon (qui était pourtant beau mec) la fillette de treize ans fut emprisonnée.

Comme elle continuait, elle fut condamnée à servir de repas aux lions du cirque.

Sauf que, là, les lions arrivent, se couchent à ses pieds et commencent à ronronner. Forcément, les spectateurs crient au scandale et demandent le remboursement des places, autant vous dire que ça a plombé la saison artistique !

On ramène la gosse en taule. Et elle, elle s’obstine…

Même Apollon commençait à faire la gueule…

Elle est alors condamnée au bûcher. Mais là, les flammes tournent autour d’elle sans la brûler.

Du coup, ils l’ont décapitée.

Moi, à la place du Pape, je l’aurais nommée sainte patronne des magiciens !

sainte marguerite, statue sise en la chapelle notre dame de grâce, équemauville près de Honfleur (14), calvados, normandie, france

Sainte Marguerite de Hongrie.

Planquez les gosses, parce que, là, on va sombrer dans le masochisme…

Marguerite, ça fait printanier comme prénom, mais les dessous de Marguerite, si j’ose dire, c’est un brin moins affriolant…

A 19 ans, elle est entrée au couvent.

Etienne, son frangin qu’était Roi du patelin, lui envoyait des sous pour maintenir son standing. Et bien non, elle n’en voulait pas et filait tout aux pauvres.

Vous je sais pas, mais à l’école privée, quand j’étais gosse, les bonnes sœurs (et en particulier Sœur Dominique, que je prends ici un malin plaisir à balancer, chacun son tour la vieille !) nous apprenaient sans rire qu’il ne faut pas donner d’argent aux pauvres, parce que, comme ils n’en ont pas l’habitude d’en avoir, ils font n’importe quoi avec, et le plus souvent ils le boivent (euh, je parle de ça, c’était pas au moyen-âge, c’était dans les années 1970… heureusement que j’étais assez tôt réfractaire à la bêtise humaine !)

Non contente de ça, la Marguerite, elle passait son temps à se flageller avec des cordes, car elle voulait porter sur son corps les mêmes plaies que le Christ.

Alors, moi, je trouve quand même que sanctifier de tels comportements, c’est un peu douteux comme exemple pour la jeunesse…

M’enfin, je ne suis pas pape non plus, et y a peut-être des éléments qui m’échappent…

380 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Chronique du pré-Empire – acte II

    Éphéméride, le monde d'aujourd'hui, Notez le bien    17 janvier 2019

Comme nous l’avons vu hier (pour les retardataires, c’est par ici :

… la République n’est pas le mode d’organisation du vivre ensemble qui a le plus d’ancienneté en France.

Et, au sein de la République, le mode semi-présidentiel mis en oeuvre depuis 1958 n’est à ce jour qu’une péripétie de l’histoire. Je vais d’ailleurs enfoncer le clou, en ces temps où ceux qui nous promettaient de “faire de la politique autrement” nous ont ressorti le phantasme de dissolution du Sénat, que le Général de Gaulle avait déjà agité en son temps…

En 1795 (déjà !) il s’appelait le Conseil des Anciens. Sous le Consulat, l’abbé Siéyès le conserva sous le nom de Sénat, car cette seconde assemblé présentait aux yeux de Siéyès l’avantage de procurer une solution de repli en cas d’échec aux élections législatives (comme quoi les calculs politiciens ne datent pas d’hier… )

La Restauration conservera cette initiative révolutionnaire, en l’appelant Chambre des Pairs, selon le modèle Anglais. Le second Empire lui rendra son nom de Sénat, que la IIIème République lui maintiendra, alors que la IVème République le ramènera au rôle de Conseil de la République. Son appellation de Sénat lui sera rendue avec la Constitution de la Vème République, même si celle-ci n’a de cesse de vouloir le supprimer…

A l’ancienneté, s’il fallait supprimer une instance entre Assemblée Nationale, Sénat et Président de la République au sens de la Vème République, c’est évidemment ce dernier qui disparaîtra, laissant ainsi le Premier Ministre redevenir Président du Conseil, travaillant avec les Parlementaires plutôt qu’avec le Palais de l’Elysée… Seulement, même si la période du “Grand débat National” est propice à l’expression, je doute que son instigateur soit animé de pulsions suicidaires…

Alors, qui supprimer ?

L’Assemblée Nationale compte 577 députés , le Sénat compte 348 membres. On fait donc plus d’économies à supprimer l’Assemblée Nationale…

Blague à part, avant le quinquennat, les durées de mandat du Président de la République et des Députés différaient. A présent, l’égalité dans le temps tend à transformer l’Assemblée Nationale en club des supporters du Président, ce qui ne permet pas nécessairement l’équilibre des débats…

Au contraire, le Sénat propose un mandat de 9 ans, et est renouvelé par tiers. Ce type de mandat semble plus intéressant pour tenir compte des évolutions de la société tout en garantissant une certaine stabilité des lois dans le temps.

Et finalement, si le Sénat devenait le seul organe parlementaire, cela pourrait donner une avancée progressiste réelle.

Il suffirait pour cela que le mode de désignation des Sénateurs ne soit plus le suffrage indirect des grands électeurs, mais le suffrage universel, à la proportionnelle intégrale.

De la sorte, toutes les tendances politiques du pays seraient représentées, sans qu’il en résulte quelque instabilité puisque, à chaque élection, ce serait un tiers de l’assemblée qui serait renouvelée.

Le Président du Sénat, dont les textes prévoient déjà qu’il remplace le Président de la République en cas d’empêchement, serait réellement le second personnage de l’Etat, à égalité avec le Premier Ministre / Président du Conseil.

Comme, de surcroît, le Sénat s’est spécialisé dans la représentation des territoires, les spécificités locales seraient assurément mieux prises en compte avec la représentation territoriale.

Privé de son groupe de supporters, le Président de la République n’aurait plus d’autre choix que le respect de tous les élus du Peuple, qu’ils soient ou non issus de sa famille politique, et cela aussi représenterait une avancée importante !

21 vues au total, 1 vues aujourd'hui

A la saint Antoine, les jours…

    Éphéméride    17 janvier 2019

A la saint Antoine,

les jours augmentent d’un dîner de moine.

un dîner de moine, ça durait vingt minutes.

n’allez pas croire que le jour durera vingt minutes de plus en une seule journée.

simplement, depuis le 8 janvier, le jour a augmenté sensiblement chaque jour, pour arriver à 20 minutes aujourd’hui.

ce qui veut quand même dire que les professions manuelles se caillent 20 minutes de plus dehors avant de rentrer au chaud ! y a pas de quoi se réjouir…

237 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Langues de bois

    délires (petits, surréalisme ou poésie), écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !    17 janvier 2019

"Oh, les gars, visez les nouveaux,
dans l'genre m'as-tu-vu, ça s'pose là ! 
Fiers en plus ...  les chaises tournent le dos...
- quant au vieux, il bichonne leurs bois !
- avec ses quatre jambes de bois,
sa table a du faire la guerre...
- la boite noire, écoute sa voix
à la mère gramophone !
- au moins, l'autre parlait pas
à grand père téléphone !
- dis, tu manques pas d'air, tic et tac...
- cher canapé, jamais ne sonne...
- c'est de la rigolade en vrac ; 
je dois porter les autochtones,
les découvertes brocantesques,
la petite chienne au nom grotesque
qui mêle pipi et tapis..."
"Si l'invalide aux jambes de bois
peut se permettre...
- mais faites, faites !
- ce qu'on en disait...
- c'était charabia...
- j'entends... dites, c'est chaque jour, la fête ?
toute la journée, cette folle musique ?
- ça, ça fait partie des manies
de l'homme à la pipe...
- c'est un hystérique ?
- non, quand même ! lorsqu'il est absent
on peut se reposer...
- et parler calmement...
- d'ailleurs, faudra nous raconter
les moments forts de votre passé..."

Mulhouse, septembre 1994

19 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Antoine

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    17 janvier 2019

17 janvier : Saint Antoine le Grand, c’était un richou de chez richou jusqu’au jour où il entre dans une église et y entend l’évangile du jeune homme riche, où il est dit :

« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »

Et là, toc, il distribue tous ses biens aux pauvres et part vivre dans le désert.

Je ne voudrais pas être plus caustique que d’habitude, mais quand même, ces gars là, ils avaient un peu la tête près du bonnet.

Vous imaginez un peu le truc ?

Vous allez à la messe la vingtième semaine du temps ordinaire, vous entendez l’évangile de saint Matthieu et là, en rentrant à la maison, vous annoncez à votre femme et vos gosses que vous avez vendu la twingo, résilié le bail de l’appart, clôturé le compte bancaire par un virement au secours populaire, et zou on s’en va tous dans le désert de Gobi ?

Pour le coup, c’est probable que vous y partiriez tout seul…

Et évidemment, l’Antoine, avec les habitudes qu’il avait prises, il a été tenté pour le reste de ses jours… Et encore, si j’en crois Flaubert, y avait ni la télé ni internet à l’époque !

Ceci étant, ça l’a bien conservé quand même, car il est mort à 105 ans. Et en 356, les centenaires, ça courait pas les rues…

Comme quoi, la frustration…

441 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Le soleil pour saint-Hilarion…

    Éphéméride    16 janvier 2019

Le soleil pour saint Hilarion (c’était le surnom d’Hilaire, note de la rédaction, car évidemment, comme dans toute maison d’édition qui se respecte, il y a un comité de rédaction et un secrétariat de rédaction.),

il faudra force tisons.

entre nous, si il fait beau cette semaine, avec grand soleil et tout et tout, ça nous annoncera également qu’on va se peler grave par la suite.

en même temps, si vous n’avez pas de cheminée, n’allez pas non plus vous mettre à couper du bois, ça serait un peu inutile…

182 vues au total, 0 vues aujourd'hui

mercredi c’est ciné-BOF

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    16 janvier 2019

des voyous de charme

16 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Honorat & Saint Marcel

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    16 janvier 2019

16 janvier : Coup double en ce jour : Saint Honorat et Saint Marcel 1er !

Honorat, il avait des sacrés copains !

Y en a quand même un, le Léonce qu’il s’appelait, qui lui avait offert une île au large de Cannes, l’île de Lérins.

C’est là qu’Honorat fonda un monastère.

[Quand même, une île peuplée rien qu’avec des garçons, perso, ça ne me fait pas rêver…

Moi, à sa place, j’aurais créé un couvent sur l’île, et j’aurais été le seul mec présent !

Chacun son truc, mais en même temps je ne suis pas un saint… ça se saurait !]

Saint Marcel 1er, ce fut le 30ème pape.

Destin bizarre que celui de ce pape, qui prend des mesures de pardon (jusque là, c’est quand même son job, au grand confesseur en chef !).

Mais voilà, ça plaît pas vraiment aux chrétiens les plus conservateurs, lesquels le dénoncent à l’Empereur.

A l’époque, il n’y avait pas la séparation de l’église et de l’état, et zou, le voilà destitué, et condamné à l’esclavage…

bon, ben, bonne journée…

353 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Tout arbre planté à la saint Maur…

    Éphéméride    15 janvier 2019

Tout arbre planté à la saint Maur

aura mauvais sort.

bon, ben ça c’est dit !

et si jamais vous voyez des horticulteurs ouverts, méfiez-vous, c’est des gars qui ne respectent pas les traditions, ou encore, des mauvais qu’ont des mauvaises pensées pour vos jardins…

191 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Page 2 de 36 1 2 3 4 36