Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

Saint Martin

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride, le monde d'aujourd'hui, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    11 novembre 2019

11 novembre : saint Martin de Tours (et bien évidemment, anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale, mais même ce jour là on fêtait la saint Martin !)

alors, aujourd’hui, prenez vos aises, because y a de la matière…

l’histoire de Martin, vous la connaissez déjà bien sûr, mais bon…

notre Martin est né en Hongrie, où son paternel, soldat romain, stationnant en garnison, en avait profité pour garnir sa femme aussi. et je vous prie de croire qu’il a choisi ses meilleurs chromosomes lors de leur fabuleuse luxure qui n’avait rien à voir avec l’esprit saint…

mais à l’époque, les fils de soldat devaient également participer à l’armée quand ils avaient 15 ans (genre tu seras un homme mon fils) et c’est ainsi que Martin fut affecté comme soldat en Gaule (chez nous, quoi).

arrivé à Amiens, il rencontre un pauvre claquant des dents tant il avait froid. ni une ni deux, il enlève son manteau et lui donne !

à ce moment là, il est lui même tout surpris (“diantre, mais serait ce que je serais bon ?”) et en tire la conclusion qu’il est plus fait pour le monastère que pour l’armée de métier. (tu parles, il s’est surtout dit que l’armée était à cheval sur son matériel et qu’il allait passer un sale quart d’heure… alors, comme à présent il se pelait grave, il a aussitôt pensé au confort inimitable d’une belle robe de bure !)

le voici donc déserteur mystique à Tours, où son monastère a tellement bonne réputation que les habitants de Tours viennent l’y enlever pour en faire leur évêque.

Ajoutons que la saint Martin, en général, c’est la période où l’hiver commence à s’installer. Oui mais… Quand au lieu du gel il y a redoux, on parle d’été de la Saint-Martin, aussi appelé été indien.

Tonton Georges nous parle d’ailleurs de l’été de la saint martin dans cette fort belle chanson qu’adorait Püppchen…

Concernant le 11 novembre, je vous ai déjà dit que j’avais une arrière grand tante, Tanie, qui a vécu jusqu’à 100 ans. et, plus que mon arrière grand tante, c’était ma grande amie, chez qui je passais à tout bout de champ et qui me racontait des histoires, des sacrées tranches de vie…

ainsi, le 11 novembre 1918, elle travaillait dans les bureaux à la Nobel quand la nouvelle se répandit. la Nobel étant une dynamiterie, on aurait pu penser que la direction concevrait un vif chagrin angoissant à l’annonce de la fin des hostilités !

et bien, pas du tout !

le patron était tellement content qu’il a invité l’ensemble des bureliers à aller manger au Cheval Blanc à Honfleur (aujourd’hui, ce n’est plus qu’un hôtel, mais longtemps ce fut un sympathique restaurant dont les salles à manger emplissaient tout le rez de chaussée de l’immeuble – là où se trouvent à présent 4 boutiques…)

là, on est en plein Berthe Sylva dans on n’a pas tous les jours vingt ans…

“L’patron donn’ congé à ses p’tites
Et comm’ le printemps leur sourit,
A la campagne ell’s vont tout d’suite
Chercher un beau p’tit coin fleuri.
Dans une auberge, en plein’ verdure,
Ell’s déjeun’nt sur le bord de l’eau,
Puis valsent au son d’un phono
En chantant pour marquer la m’sure :
 
On n’a pas tous les jours vingt ans,
Ca nous arrive un’ fois seul’ment.
C’est le jour le plus beau d’la vie,
Alors on peut fair’ des folies.
L’occasion il faut la saisir.
Payons-nous un p’tit peu d’plaisir,
Nous n’en f’rons pas toujours autant,
On n’a pas tous les jours vingt ans !”

rappelons incidemment que l’automobile n’était alors pas de mode et que tout ce petit monde est descendu à pied gaiment de Ablon (la Nobel du Haut) à Honfleur, où un sacré gueuleton les attendait.

dans la liesse générale, ils burent plus qu’à l’accoutumée et, en sortant du restaurant, ils étaient ronds comme des queues de pelle mais tenaient encore debout (valait mieux pour le retour)

du coup, dans leur moment de folie, tout le monde a pris le chemin du retour en activant chaque sonnette qui se présentait à leurs joyeux doigts…

en fait de lendemains qui chantent, son fiancé (un vrai de vrai à l’ancienne) est revenu du front, mais pas en 1918, ni en 1919 d’ailleurs, mais… en 1920 ! elle a trouvé que le chemin du retour avait été un peu long, a rompu les fiançailles et ne s’est jamais mariée par la suite, sans être plus aigrie que ça par la gent masculine, et en conservant jusqu’au soir de sa vie un sourire au fond de ses yeux bleus. c’est peut être pour ça qu’elle a fini centenaire ?

en même temps, comme le frère de sa soeur, lui, avait profité des embarras administratifs de la première guerre mondiale pour se marier une seconde fois en toute légalité, vous concevrez que sa soeurette n’était pas formidablement réjouie d’être la première épouse d’un bigame, ce qui fait que ses deux enfants (dont ma grand mère) ont beaucoup été élevés par Tanie…

entre nous, je préfère de loin ma façon de commémorer le 11 novembre à celle de Napoléon IV, qui va chercher dans les limbes de l’histoire de France pour distinguer les “héros” de la grande boucherie…

La France en 1918 par Georges Scott

allez, on finit avec Tonton Georges encore…

 

 

613 vues au total, 3 vues aujourd'hui

La photo du dimanche

    Éphéméride, le monde d'aujourd'hui, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    10 novembre 2019

Val de Saire, photo prise en roulant, Jean Lou étant au volant et moi penché par la fenêtre, le vent s’engouffrant pour les passagères à l’arrière mais ça valait le coup !

10 vues au total, 2 vues aujourd'hui

hi hi hi

    délires (grands, comme le ara qui rit !), écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    8 novembre 2019

avec tout c’que j’ai mangé
faudra bien m’enterriner
j’sais pas si tu t’imagines
le père yves dans une terrine ?
les potiers pourront bosser
et les terrassiers creuser
y a du taf pour une année !
entre temps vaut mieux m’cong’ler…

Pont l’Evêque, décembre 2018

13 vues au total, 0 vues aujourd'hui

la photo du dimanche

    Éphéméride, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    3 novembre 2019

le haul (c’est dans la Manche !)

9 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Hubert

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    3 novembre 2019

3 novembre : saint Hubert

décidément, on reste en famille, aujourd’hui, c’était la fête d’un de mes tontons d’Alsace qui nous a quittés cet été 2019…

un ange passe, mais celui que vous trépignez de connaître, c’est bien sûr saint Hubert !

pas celui du faux beurre bien sûr (remarquez, en ces temps de pénurie, c’est plutôt cool, on n’en manque pas)

Donc, concentrons nous un peu, le Hubert, il avait épousé la fille du roi Dagobert (et oui, celui qui mettait sa culotte à l’envers) et, entre nous, il menait une sacrée vie de patachon avec elle (pas sûr qu’elle mettait une culotte, elle avait réglé le problème de son paternel).

Notamment, il adorait la chasse et, un jour qu’il pratiquait la chasse à courre, il vit sortir d’une forêt un cerf qui portait une croix entre ses bois, et qui lui dit : “au lieu de chasser, si tu allais à la messe, ça serait mieux pour tout le monde Bébert !

là, n’importe qui penserait que notre Hubert était en plein delirium tremens et qu’il avait forcé sur la bibine avant de monter à cheval

seulement, le Vatican, c’est pas n’importe qui, et eux ils considèrent que c’est à partir de ce moment là qu’Hubert s’est acheté une conduite. mort de rire je suis…

il entra donc au monastère et finit évêque.

c’est bien sûr le saint patron des chasseurs (surtout ceux qui picolent…)

470 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Commémoration des Défunts

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    2 novembre 2019

2 novembre : commémoration des défunts

bon, ben j’espère que vous avez bien rigolé hier en famille, parce que aujourd’hui, c’est moins rigolo, c’est le jour du souvenir des Morts.

en gros, hier c’était l’anniversaire de ma mère, et aujourd’hui c’est la fête de mon père.

dans l’église catholique, c’est le jour où on prie pour tous ceux qui sont morts dans l’année et qui n’ont pas encore eu le temps d’être reconnus comme saints. en même temps, il risque d’y avoir plus de candidats que de places à pourvoir… moi même, aurais je mes chances ? c’est douteux… surtout si Saint Pierre prend connaissance de mon éphéméride ! c’est un coup à filer direct au purgatoire (Satan l’habite…)

 

576 vues au total, 0 vues aujourd'hui

l’Oeil

    écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    1 novembre 2019

le cheveu jaune, long, est moins dense
le pas sportif s’est fait prudent
mais toujours dans son oeil flamme danse
sur le monde comme un amusement

“tu sais, moi, j’me fends la poire
qu’ils aient pas d’reconnaissance
j’ai jamais cherché la gloire
les honneurs ni la puissance

Mélenchon, il en fait top,
mais sans lui y a plus d’cocos…
ici, heureusement ça bouge
avant, j’étais dangereux… rouge !

Oeuvres croisées romanesques
Elsa et Louis, ma jeunesse
c’est beau métier d’imprimer
de relier cuir et papier

ni parkinson ni leucémie
m’empêch’ront d’m’occuper d’Marie
on est là, vieux, tous les deux
moi, ça m’va : on est heureux.”

à René, 
Pont l'Evêque, juin 2019

17 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Toussaint

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    1 novembre 2019

1er novembre : Toussaint

bon, déjà, on va souhaiter bon anniversaire à ma Maman (et comme il est probable qu’elle va lire l’éphéméride ce jour, on va tenter de ne pas être par trop irrévérencieux, sinon je vais me faire remonter les bretelles la prochaine fois que je la verrai)

ce jour, y a d’la joie, c’est la fête de tous les saints : ceux dont on vous cause dans le calendrier, mais aussi ceux qui sont tombés dans l’oubli, ceux dont le dossier est en cours…

bref, grosse journée pour les litanies, y a du monde au portillon, c’est la fête à tout le monde !

on ira tous au paradis, tralala…

cessez donc de faire la tronche, c’est jour férie, et le jour des morts, c’est rien que demain !

 

546 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Fi sûr

    écritures du Père Yves, le monde d'aujourd'hui, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    29 octobre 2019

Au dernier jour gardez-tout
notaire, sans moi ton rendez-vous !
j’irai sûrement à l’enterrement
bon dernier parti en avant
et au cimetière j’irai plus tard
pour pas y croiser les cafards

pourquoi les voir et quoi leur dire ?
ils ont des gueules de cons à fuir
“c’est ma famille ?” j’y suis pour rien
aux peaux d’bananes de mon destin
“oh ! quel exemple pour la jeunesse !”
fais moi rire, ça détend les fesses…

moi, quand on m’mettra au caveau
y aura ma femme et mon cabot
et c’est déjà pas mal comme ça
quand deux personnes pleurent après toi…

Pont l’Evêque, août 2019

34 vues au total, 0 vues aujourd'hui

la photo du dimanche

    Éphéméride, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    27 octobre 2019

les vignes de Balborn

36 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saintes Céline & Ursule

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    21 octobre 2019

21 octobre : sainte Céline

celle là elle est excellente !

figurez-vous que la Céline, elle n’a rien fait de particulier, si ce n’est d’accoucher de 3 beaux bébés, qui devinrent prêtres tous les 3 !

le diplôme de la mère de famille émérite, d’accord, les allocs aussi pendant qu’on y est, mais la sainteté, quand même… y a des fois, j’vous jure, où l’Eglise ose des trucs encore plus poussés que les miens…

bon, dans le lot de ses gosses, c’est vrai qu’il y avait saint Rémi, l’évêque de Reims qui baptisa Clovis, mais quand même !

après tout, moi aussi j’ai eu 3 gosses, et même que j’en ai élevé 5 ! va falloir que je pose ma candidature… saint Père Yves, ça jette pas mal, non ?

sainte Ursule

l’Eglise elle même reconnaît que là, la rumeur a un tantinet enjolivé les choses… c’est vous dire…
donc, la version officielle, c’est que sainte Ursule, avec dix de ses copines, a été martyrisée par les Romains à cause de sa foi.
la rumeur, beaucoup plus rigolote, nous raconte que onze mille (oui, oui, 11 000) vierges écossaises avaient été réunies à Londres pour être vendues par leurs parents afin d’amuser les soldats romains cantonnés en Armorique.
on reconnaît bien là l’image de l’Ecossais âpre au gain, entre nous soit dit, et on tient peut être l’origine des animations pittoresques des stations balnéaires le long de la Manche…
le bateau part de Londres mais là, gross malheur, la tempête les emmène en Germanie, ce qui a peu de points communs avec le port de Deauville.
et là, à la place de nos charmants ancêtres Astérix et Obélix, c’est Attila et ses sauvages qui les accueillent.
forcément, cette bande d’obsédés ne pense à rien d’autre que leur faire perdre leur pucelage !
si c’est pas une honte…
seulement, les gamines, elles ont été bien catéchisées, et puis surtout elles sont onze mille… du coup, les gaillards du père Attila se disent qu’ils ont vu trop grand et, à défaut de les déniaiser, ils les ont massacrées…
en subsiste ce charmant dicton :
Sainte Ursule, celle qui rit quand on… recule !

664 vues au total, 0 vues aujourd'hui

la photo du dimanche

    Éphéméride, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    20 octobre 2019

Nancy, place Stanislas

41 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Biffez !

    écritures du Père Yves, le monde d'aujourd'hui, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    14 octobre 2019

Allez faire les poubelles !
La chasse est ouverte,
chasse aux encombrants
des stations balnéaires,
des quartiers “sélect”
où la vie est si belle
qu’ils jettent gras les riches gens
à en tomber cul par terre…

Aux Manouches la ferraille
tout le reste est pour vous !
Emmenez même la marmaille,
les gamins ils voient tout…
Camionnette ou brouette
voiture ou bicyclette
tant qu’ça roule, réquisition !
c’est la mobilisation !

Et on s’fait des amis !
Un jour j’ai vu Paulette
“une rencontre improbable”
c’est c’que m’a dit Teddy
une amitié durable
jusqu’à sa mort… c’est trop bête

N’ayez pas des sous dans les yeux
les trésors, vous les verrez mieux
en observant avec le coeur,
un brin d’enfance à l’intérieur…
L’imagination au pouvoir,
ça peut être tous les soirs
dans la rue…

La nuit tombée,
la lampe de poche
fait troisième oeil
quand la main cueille
des objets bizarres pas trop moches
à laver ou réparer
ou rénover ou décorer
ou collectionner ou troquer
si t’es pas trop con, troquons, troquons !

C’est comme une drogue,
stupéfiant
Biffaddict, chiffdépendance
zénifiant
le smog
vive la France !

Le Torquesne, septembre 2019

52 vues au total, 0 vues aujourd'hui

et si…

    délires (grands, comme le ara qui rit !), écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    10 octobre 2019

au sortir du rêve
- surréalisme -
comme une séance
intense
lévitation ? spiritisme ?
laïque révélation
de dons ?

déterminisme
des actes sur ma vie ?
mais pour les autres, voyance…
pas les mêmes conséquences…
vidé au réveil et puis
retour d’énergies
électriques éclectiques et clic

bizarre...
même pas un cauchemar...
juste moment hors du temps...
une clef qui apprend ?
est-ce vrai ? est-ce vain ?
on verra demain

La Maison, septembre 2019

38 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Balade pour petite fille

    écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    9 octobre 2019

Viens petite fille
dans les brindilles
nous marcherons
et nous irons
vers ces pays
que mes récits
t’ont inventé
pour te bercer…

C’est toujours fête
dans ma p’tite tête
quand tu es là
tout près de moi
te blottissant
me câlinant
tenant ma main
dans les chemins
sentiers touffus
pleins d’imprévus…

C’est ça la vie,
fillette chérie !

Mulhouse, avril 1995

35 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Page 1 de 71 2 3 7

Sponsored Links

  • Le Père Yves a eu les honneurs de la presse...

    par sur 22 décembre 2017 - 0 Commentaires

    début 2017, Delphine, une journaliste du Pays d’Auge m’a rendu visite et découvert l’atelier… et, un vendredi 13 (!), l’article est paru. et en plus, l’article est carrément conforme à l’entretien que nous avons eu ! c’est cool… bon, à nos âges, être presbyte n’est plus un mauvais jeu de mots, mais une réalité, alors je vous […]

  • Au fil du temps qui passe...

    par sur 24 novembre 2017 - 0 Commentaires

    Le père Taylor n’a rien inventé avec sa division du travail : aristocrates, châtelains et autres hobereaux de villages avaient déjà pensé à tout en organisant leur domesticité. (sur ce point, merci à nos amis Canadiens, dont vous trouverez l’article complet sur  : http://ici.radio-canada.ca/emissions/downton_abbey/saison1/document.asp?idDoc=267057 ) Le majordome orchestrait les tâches de tous les domestiques masculins […]

  • Saint Augustin

    par sur 28 août 2019 - 0 Commentaires

    28 août : saint Augustin et bien, on reste en famille : hier la mère, aujourd’hui le fils mais avant tout, bonne fête à mon petit neveu Augustin ! ça sera jamais que la deuxième fois qu’on lui souhaite sa fête cette année… Saint Augustin (et fête des mères !) & saint Hildevert donc notre […]

  • Saint Jean Bouche d'Or

    par sur 13 septembre 2019 - 0 Commentaires

    13 septembre : saint Jean Chrysostome et Chrysostome, ça veut dire Bouche d’or… attention à bien articuler, sinon saint Jean Bouche d’Or peut se transformer en singe en bouche d’or, ce qui pourrait sembler irrévérencieux… c’était le Patriarche de Constantinople et comme il ne voulait pas obéir à l’Empire, il fut destitué. mais ce qu’on […]

  • Sainte Ingrid

    par sur 2 septembre 2019 - 0 Commentaires

    2 septembre : sainte Ingrid de Skänninge. c’était la petite fille du Roi de Suède. ça se voit que les tutelles n’existaient pas encore, car, une fois veuve, elle se mit à claquer son fric à tort et à travers, notamment en créant un couvent à Skänninge… et oui, arriver dans le calendrier, c’est pas […]

  • Saint Janvier & sainte Marie-Emilie

    par sur 19 septembre 2019 - 0 Commentaires

    19 septembre : saint Janvier & sainte Marie-Emilie de Rodat saint Janvier de Naples les Ritals, c’est bien connu, ont la religion dans le sang plus que nous autres… du coup, à Naples, ils se sont placés sous la protection d’une cinquantaine de saints ; c’est vous dire si les assureurs gagnent du fric dans […]

  • Sainte Theodora & saint Adelphe

    par sur 11 septembre 2019 - 0 Commentaires

    11 septembre : sainte Théodora & saint Adelphe sainte Théodora : et bien, si les voies du Seigneur sont impénétrables, ce n’était pas le cas de la belle Theodora, puisqu’elle se livra à… l’adultère alors qu’elle était mariée ! ça prédestine pas à arriver dans le calendrier des saints… surtout que, non contente de ça, […]

1 200 annonces encore disponibles (c’est le grand débarras !)

ça y est, le cap des 2.000 annonces en même temps est franchi pour la seconde fois ! j'ai un Paul Pogba qui s'éveille en moi (mais c'est le côté chanteur...)

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !

Tags