Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

Sainte Prisque & sainte Marguerite

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    18 janvier 2020

18 janvier : Sainte Prisque (ou Prisca ou Priscille)

Refusant d’adorer la statue d’Apollon (qui était pourtant beau mec) la fillette de treize ans fut emprisonnée.

Comme elle continuait, elle fut condamnée à servir de repas aux lions du cirque.

Sauf que, là, les lions arrivent, se couchent à ses pieds et commencent à ronronner. Forcément, les spectateurs crient au scandale et demandent le remboursement des places, autant vous dire que ça a plombé la saison artistique !

On ramène la gosse en taule. Et elle, elle s’obstine…

Même Apollon commençait à faire la gueule…

Elle est alors condamnée au bûcher. Mais là, les flammes tournent autour d’elle sans la brûler.

Du coup, ils l’ont décapitée.

Moi, à la place du Pape, je l’aurais nommée sainte patronne des magiciens !

sainte marguerite, statue sise en la chapelle notre dame de grâce, équemauville près de Honfleur (14), calvados, normandie, france

Sainte Marguerite de Hongrie.

Planquez les gosses, parce que, là, on va sombrer dans le masochisme…

Marguerite, ça fait printanier comme prénom, mais les dessous de Marguerite, si j’ose dire, c’est un brin moins affriolant…

A 19 ans, elle est entrée au couvent.

Etienne, son frangin qu’était Roi du patelin, lui envoyait des sous pour maintenir son standing. Et bien non, elle n’en voulait pas et filait tout aux pauvres.

Vous je sais pas, mais à l’école privée, quand j’étais gosse, les bonnes sœurs (et en particulier Sœur Dominique, que je prends ici un malin plaisir à balancer, chacun son tour la vieille !) nous apprenaient sans rire qu’il ne faut pas donner d’argent aux pauvres, parce que, comme ils n’en ont pas l’habitude d’en avoir, ils font n’importe quoi avec, et le plus souvent ils le boivent (euh, je parle de ça, c’était pas au moyen-âge, c’était dans les années 1970… heureusement que j’étais assez tôt réfractaire à la bêtise humaine !)

Non contente de ça, la Marguerite, elle passait son temps à se flageller avec des cordes, car elle voulait porter sur son corps les mêmes plaies que le Christ.

Alors, moi, je trouve quand même que sanctifier de tels comportements, c’est un peu douteux comme exemple pour la jeunesse…

M’enfin, je ne suis pas pape non plus, et y a peut-être des éléments qui m’échappent…

736 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Paulin

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    11 janvier 2020

11 janvier : aujourd’hui, place à Saint Paulin d’Aquilée.

Mon grand-père représentait la marque Akiléine après-guerre, mais ça n’a strictement aucun rapport. Par contre, si vous avez des problèmes de crevasses aux mains, je vous recommande la crème Vita-Citral TR, la plus efficace en la matière.

Saint Paulin (que la peinture mettait en joie. Il nous est rapporté que, chaque fois qu’il découvrait un tableau, ses amis disaient : «Qu’est-ce que tu ris, Paulin ! ») savait écrire en prose comme en vers.

Et ceci alors que Charlemagne n’avait pas encore inventé l’école.

Il fut le conseiller de Charlemagne en matière religieuse.

Et on n’a jamais réussi à savoir s’il était d’origine allemande ou italienne… Quand on vous dit que l’immigration ça a du bon !

863 vues au total, 0 vues aujourd'hui

rue Brûlée

    écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    9 janvier 2020

à Honfleur, rue Brûlée,
Tanie, la gaieté…

Une table demi lune
déployant aile brune
se couvrait d’une nappe
prémices des agapes
où trônait, bonhomme,
royale gelée de pommes…

En hauteur carillon
rythmait, ding et dong,
une sérénité
faite de simplicités

Remplir seau de charbon
sacrée expédition
d’où on rentrait fier
de gaver cuisinière
sur laquelle plats terreux
couvaient les flans aux oeufs…

L’électroménager
n’a jamais pu entrer
à quoi bon un frigo ?
le couloir n’est pas chaud
et le linge ? par ici
il est des laveries
l’évier pour la vaisselle
est le seul “essentiel”…

Une dame du voisinage
fait les courses et ses gages
s’augmentent d’apprentissage
des truffes au chocolat
qu’elle tente avec émoi…

dans ces deux pièces, la joie,
venue d’un autre âge,
rayonnait chaque fois
sur chacun des visages

Mulhouse, septembre 1994
en souvenir de Tanie et de madame Ménardy

380 vues au total, 0 vues aujourd'hui

le jour d’après

    écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    8 janvier 2020

Pas d’bagarre entre nous
pour trois francs et six sous…
Je vous entends fort bien
peut être pour bien moins…

le soir de l’enterrement
une meute de loups hurlants
cambriolait l’ancêtre
qui au frigo doit être…

moi j’prends tout c’qui peut faire
du fric !
moi je cherche où qu’il glisse
son fric ?
brouhaha, maléfices
qui piquent
pendant que vocifère
la clique

l’autre dans son coin
mine de rien
feuillette l’album
photo tome
faux totem
où sourient les mêmes
les voleurs
de souvenirs… laideur

prenez tout, pas grave,
pas la peine d’huissier
arrêtez papiers
moi tout ça, ça m’gave !
souvenirs n’ont d’ennemis
à part l’amnésie
am’nez y des fleurs
à vot’ donateur…

La Rivière saint Sauveur, août 1994

340 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Raymond

    chansonnette (merci youtube), délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    7 janvier 2020

7 janvier : saint Raymond

déjà, charité bien ordonnée commence par soi-même, donc démarrons avec la famille en souhaitant bonne fête à Tonton Raymond (et même que, si sa santé le permet, j’irais bien en Alsace en février)

avec saint Raymond de Penafort, nous fêtons aujourd’hui les véliplanchistes !

Rigolez pas, c’est tout ce qu’il y a de plus vrai.

Figurez-vous que, le Raymond, il avait un contentieux avec le roi d’Aragon.

https://www.youtube.com/watch?v=K4Jkh5aAn-0

Pause culturelle :

Au pays da-ga d’Aragon

Il y avait tu gud’une fill’

Qui aimait les glac’s au citron

Et vanille …

Au pays de-gue de Castille

Il y avait te-gue d’un garçon

Qui vendait des glaces vanill’

Et citron.

Donc, y avait le roi d’Aragon qui voulait l’isoler sur l’île de Majorque.

Et ben Raymond, ni d’une, ni de deux, il a enlevé son manteau, l’a lancé sur l’eau et a rejoint le continent en flottant dessus.

Moi, mon tonton Raymond, il n’est pas véliplanchiste, mais il a tenu une teinturerie où il s’occupait des manteaux des autres pendant des années… je comprends mieux…

746 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Les parents de Marie-Louise

    écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    31 décembre 2019

Virée photographique
au pays des souv’nirs
locataires Normandiques
d’estuaire, est-ce à dire ?

Mitant du dix-neuvième
par le phylloxéra
gonflés comme un oedème
les miens immigrèrent là
C’est l’Empire, le deuxième,
qui fit d’poudre à canons
l’industrie d’la région
et ça d’mandait des bras…

Ils surveillaient les ceps,
ils inspectèrent les poudres
et les femmes savaient coudre,
accoucher sans forceps

Des quatre qui naissaient,
deux en dynamiterie
un dans la menuiserie
une commerçante en jouets
aux maisons côte à côte
nichées en haut la côte
sauf une, sur son échoppe,
vivant en studio top

Elle dormait dans la réserve
parmi les caisses de jouets
un balcon – Dieu le préserve !
du soleil lui donnait
C’était mon arrière-grand-mère
cette fleur-bleue qui fanait…

En grande guerre son mari
pratiqua la bigamie…
Seulement, y avait les enfants,
Paul et Jeanne qu’ils s’appelaient,
et sa soeur les élevait
quand elle pleura tant et tant…

Marie-Louise était gentille
sans se forcer, naturelle,
son fiancé roule-ta-bille
avait mis trois années
à r’monter des tranchées
pour arriver près d’elle…
Alors, ni aigrie ni triste
retour à l’expéditrice !
Vieille fille, là, ce fut son choix,
plein d’enfants sans accouchement

Et puis, y a Jeanne, sa p’tite Jeanne…
Comment f’rait-elle sans elle ?
Comme elle vol’rait sans ailes ?
Son coeur a déjà des pannes…
Marie-Louis va lui sourire
la mener vers l’av’nir,
elle et puis ses six enfants,
et après, tous les suivants…

Parmi eux, y a Yvele
c’est bien lui qu’elle aime le mieux
son dernier rayon d’soleil
pour elle au sourir pareil
à cent ans qu’à ses vingt ans…
Rire d’un siècle, c’est pas fréquent…

Trouville sur Mer, février 2019

141 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Evasion

    écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    30 décembre 2019

au pays de mon enfance
je voudrais retourner
le coeur rempli d’espérance
de bienveillance entouré
c’était pas l’paradis
déjà la maladie

mais on jouait à découvrir
et chanter et écrire et lire… lire…
le temps passait lent’ment
il partait, revenait,
les quatre saisons coloraient
nos paysages et les gens

des chevaux tiraient encore
des charrettes, vieux à leur bord,
juqu’au marché – pas super
qui se tenait en plein air
pour le linge ? lavandière
repassage ? une commère

des achats au quotidien
vieux papes, de l’eau dans du vin
les disques tournaient, comme la terre
mais plus vite, sacré mystère !

on a marché sur la lune
là, tout s’est accéléré,
et je passe pour une vieille lune
qui n’a pas su s’adapter…

Equemauville, avril 2019

160 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Conteur

    délires (petits, surréalisme ou poésie), écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    19 décembre 2019

conteur d’histoires
c’est ça mon truc
depuis longtemps…

avec tous ces personnages
que j’ai créés
j’suis pas seul
dans ma tête

y en a qu’ont des vélos dans leur tête
moi c’est des gens, des Jean gentils
des humains, meubles et objets
bien vivants s’il vous plaît !

mes humains ils sont tout vieux
mais comme quand ils étaient jeunes
tiens, y a Orane Demazis, 
Mia Farrow vers quarante ans…

seulement c’est pas elles c’est d’autres étoiles
de mes toiles…
elles me disent comment
c’était avant
parfois elles mentent- elles “enjolivent”
pour le Père Yves –
et là les meubles…les coincent !

les tiroirs s’ouvrent
les portes claquent
papier gondole
les bougies fondent
et les chaises grincent !
les vrais matériaux, ça bruisse
le fer grince
le bois grogne
le verre chante

va faire musique
avec plastique !

439 vues au total, 0 vues aujourd'hui

fibromyalgie

    écritures du Père Yves, le monde d'aujourd'hui, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    16 décembre 2019

corps douloureux
en permanence
comme une danse
en chaque étage
mal se déplace
– si lancinant
que j’enrage –
de place en place…
fibromyalgie…

la cinquantaine
– que j’aimais tant –
en quarantaine 
m’entraîne pourtant…
jusqu’à quand ?
la croque mitaine
se conjugue en
fibromyalgie…

l’envie est là
mais ça suit pas.
humiliation
et frustration,
honte de ce corps,
où le cacher ?
le vent dehors
me fait trembler
fibromylagie…

lutter chaque jour
combat sans fin…
et si l’amour
s’éteint au loin ?
si l’aide soignante
prenait tangente ?
trop fatiguée
de supporter
fibromyalgie…

Equemauville, mars 2018

368 vues au total, 0 vues aujourd'hui

La photo du dimanche

    Éphéméride, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    15 décembre 2019

petit déj à Honfleur

163 vues au total, 0 vues aujourd'hui

J’me fais des films

    écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    12 décembre 2019

Cinéma permanent dans ma tête
toutes les vies que j’ai eues ou rêvées
sans parler de celles qui vont venir
ou encore que j’aurais pu avoir

Forcément c’est jamais la même chose
ni décor ni habits sont pareils
et ça bouge et ça vit et ça cause
dans mon crâne, c’est la foire aux merveilles…

C’est l’antidote à mon quotidien
où je suis pas trop numéro un
rêver sa vie ça vaut parfois mieux
qu’écarquiller d’un coup les yeux…

Pont l’évêque, septembre 2019

166 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Nicolas fait…

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    6 décembre 2019

Saint Nicolas fait les bons mariages,
guérit de la fièvre et de la rage

et
Le jour de saint Nicolas,
de décembre est le moins froid
mais si Nicolas plume ses oies,
l'hiver est bien là

ou
Nouvelle lune à saint Nicolas,
dans les champs c'est du verglas

en plus
Saint Nicolas, en haute mer prié
est souvent au port oublié

152 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Nicolas

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    6 décembre 2019

6 décembre : saint Nicolas de Myre

l’église nous dit savoir peu de choses de lui !

ben dis donc, ils sont un peu coupés des croyances populaires au Vatican…

le Père Yves va donc apporter sa pierre à l’édifice.

et d’une, alors qu’un père de famille ne réussissait pas à marier ses filles faute de dot, c’est saint Nicolas qui lui fournit la dot (c’était le bon temps où on filait du cash à l’homme pour épouser sa promise… les fiançailles, c’était carrément une promesse de vente, hi hi hi)

et de deux, quand j’étais gamin, j’adorais écouter sur le tourne disque cette légende de saint Nicolas, et on ne peut regretter que le Vatican n’ait pas eu des joies aussi simples que le Père Yves !

Ils étaient trois petits enfants 
Qui s’en allaient glaner aux champs 
Tant sont allés, tant sont venus 
Que vers le soir se sont perdus. 
S’en sont allés chez le boucher : 
“Boucher, voudrais-tu nous loger ?” 
“Entrez, entrez, petits enfants, 
Y’a de la place assurément.” 
Ils n’étaient pas sitôt entrés 
Que le boucher les a tués, 
Les a coupés en p’tits morceaux 
Mis au saloir comme un pourceau. 

Saint Nicolas au bout d’sept ans 
Vint à passer dedans ce champ, 
Alla frapper chez le boucher : 
“Boucher, voudrais-tu me loger ?” 
“Entrez, entrez, Saint Nicolas, 
Y’a de la place, il n’en manque pas.” 
Il n’était pas sitôt entré qu’il a demandé à souper. 

“Voulez-vous un morceau d’ jambon ?” 

“Je n’en veux pas, il n’est pas bon.” (là, on peut trouver que Saint Nicolas n’était pas tout à fait averti des bonnes manières…)

“Voulez-vous un peu de rôti ?” 
“Je n’en veux pas, il n’est pas cuit.(bon, un hôte imprévu comme ça, vaut mieux pas qu’il m’en arrive un à la maison !)
Du p’tit salé, je veux avoir 
Qu’il y a sept ans qu’est au saloir.” 
Quand le boucher entendit ça, 
Hors de la porte il s’enfuya. 
“Boucher, boucher, ne t’enfuies pas, 
Repens-toi, Dieu te pardonnera.” 
Saint Nicolas alla s’asseoir 
Dessus le bord de son saloir : 
“Petits enfants qui dormez là, 
Je suis le grand Saint Nicolas.” 
Et le Saint étendit trois doigts, 
Les petits se levèrent tous trois. 
Le premier dit : “J’ai bien dormi.” 
Le second dit : “Et moi aussi.” 
Et le troisième répondit 
“Je croyais être au Paradis.”
et donc, Saint Nicolas, outre que c’est le saint patron de toute la Lorraine et des filles à marier, c’est également le saint patron des prisonniers et le saint patron des enfants.
lorsque le Père Yves résidait en Alsace, il adorait entendre sa fille aînée chanter, avec un puissant accent alsacien, cette comptine scolaire :
Saint Nicolas, patron des écoliers,
apporte des bonbons dans mon petit panier
J’irai à l’école, apprendre mes leçons,
et je serai sage comme un petit mouton
Saint Nicolas, patron des écoliers,
apporte des bonbons dans mon petit panier
qui devenait en phonétique :
Zaint Nicolas, patron des zécoliers,
apporte des pompons dans mon petit panier
Ch’irai à l’école, apprendre mes lezons,
et je serai sache comme un petit bouton
Zaint Nicolas, patron des zécoliers,
apporte des pompons dans mon petit panier
faut bien vous dire que, jusqu’à la dernière guerre mondiale, si Noël était déjà l’occasion de friandes agapes familiales, ce n’était pas le déluge de présents que c’est devenu.
en ces temps reculés, dans l’Est et le Nord de la France, c’était à la saint Nicolas que les enfants étaient particulièrement gâtés.
et c’était fort bien ainsi !
pour ma part, ayant eu la particularité de divorcer plusieurs fois sans pour autant perdre de vue mes enfants, cette tradition de la saint Nicolas évitait également de (trop) se déchirer par rapport aux fêtes de Noël puisque c’était le 6 décembre, pour la saint Nicolas, que l’on faisait notre fête hivernale, avec presque 3 semaines d’avance sur les autres !
parmi les coutumes de l’Est, le repas du soir, pour la saint Nicolas, c’est un chocolat chaud fait maison, accompagné d’un repas tartines agrémentées de sucreries diverses et variées, allant de la pâte d’amandes aux dattes en passant par les confitures.
et nul ne saurait manger de clémentines avant que saint Nicolas en apporte les premières !
ajoutons à cela que le 6 décembre, c’était aussi l’anniversaire de ma grand-mère maternelle, qui aurait aujourd’hui 120 ans. [Car figurez-vous que mes grands parents sont nés au XIXème siècle (de justesse, mais quand même), le Père Yves au XXème siècle et son dernier enfant au XXIème siècle ! sacré record, non ?]
Bon anniversaire Mamé ! et joyeuse saint Nicolas à tous les petits nenfants !

666 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Barbe

    Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    4 décembre 2019

4 décembre : sainte Barbe

Au Liban, Barbe était profondément croyante.

et quand son père voulut la marier, elle trouva que c’était vraiment une drôle d’idée puisqu’elle se sentait mariée à Dieu (c’est plus platonique et plus romantique que d’avoir un mec sur le dos en permanence)

son père ne supporta pas cette hérésie et mit le feu à la tour où elle s’était réfugiée (charmant garçon, au sens filial bien développé)

seulement, Barbe en réchappa !

alors, son père l’attrapa et, d’un coup d’un seul, la décapita ! (et après, on ose me reprocher mes colères avec mes enfants…)

et là, une fois son crime accomplis, patatras, la foudre s’abattit sur lui !

ce qui vous explique que sainte Barbe soit la sainte patronne des arquebusiers, des artificiers, des artilleurs, des carriers, des mineurs, des pompiers

quand j’étais gamin, l’église saint Léonard de Honfleur était remplie de tous les pompiers de la Ville, à qui cette messe était dédiée, et nombreuses familles n’auraient pas manqué cette messe là !

992 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Page 2 de 8 1 2 3 4 8

Sponsored Links

  • Bienvenue chez le Père Yves !

    par sur 23 décembre 2017 - 0 Commentaires

    N’oublions pas l’essentiel : je vous souhaite le bon jour ! *** Ici, ce n’est pas une brocante (un brocanteur, il achète ce qu’il va revendre ; personnellement, je n’achète rien.) C’est plutôt un joyeux bric à brac (certains disent un bazar, d’autres un capharnaüm, mais ceux là sont des médisants, hi hi hi). Vous […]

  • mais d'où ça vient donc tout ça ?

    par sur 4 janvier 2018 - 0 Commentaires

    vous devez vider une maison ou un appartement ? débarrasser une cave,  ou un grenier ? la cour ou le jardin sont à ranger complètement ? débarrassez vous de vos débarras ! encombrez moi de vos encombrants ! contactez moi… je m’occupe de vos encombrants, redonne vie à ceux en bon état, j’emmène les autres […]

  • pour venir à l'atelier...

    par sur 12 décembre 2017 - 0 Commentaires

    Vous aimez bien vous promener au milieu des vieilleries des temps enfouis ? Vous n’aimez pas aller dans des boutiques où on vous pousse à l’achat ? VENEZ chez le Père Yves, c’est un vide grenier toute l’année ! Et sous abri en plus…

  • "défèque news"

    par sur 15 février 2018 - 0 Commentaires

    AVERTISSEMENT de l’AUTEUR l’ensemble de ce site est truffé de fake-news (aussi appelées “fausses nouvelles” ou “rumeurs”) MAIS c’est juste pour rire ! donc, il est plus urgent que jamais de préciser à tous mes amis lecteurs que : “La rédaction de ces annonces relève du seul imaginaire de son auteur. Si les objets sont […]

  • Bienvenue sur ma planète

    par sur 1 janvier 2019 - 0 Commentaires

    “il vit sur une planète à part, le Père Yves…” et oui ! mais en plus, c’est une planète particulière. prenez la terre : plus il y a de monde dessus, plus elle se rabougrit et se met à chauffer. alors que, la planète écolonomique, elle respire la santé au fur et à mesure que […]

Tags

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !