Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

magiques émotions

    Notez le bien    18 décembre 2017

C’EST QUAND MÊME UN DRÔLE DE METIER, ce que vous faites…”

“ça doit pas être gai de vider des maisons…”

allez, prenons le temps de nous arrêter sur ce drôle de métier qui me passionne…

déjà, j’interviens assez peu dans le cadre de successions. le plus souvent, ce sont des personnes très âgées qui viennent de rentrer en maison de retraite. elles sont encore vivantes, et du coup leurs enfants sont moins “tendus” et l’ambiance plus sereine.

et dans un tel contexte, je vais être un des derniers à m’intéresser à la globalité de la vie de ceux qui viennent de déménager.

parce que, quand on vide entièrement une maison, on reconstitue plus de la moitié de l’existence de ses anciens habitants, que ce soit à travers leurs goûts de meubles, de décorations, de vaisselles, ou encore leurs choix de livres ou de disques… passionnant vous dis-je, et pas triste pour un rond !

ce sont les témoignages d’une époque révolue, un temps où on achetait des meubles en ayant soin qu’ils durent toute sa vie, et pas le temps d’une mode. ce critère privilégiait des bois nobles et denses, et des meubles chevillés ou vissés, qui ne s’écrouleraient pas au troisième déménagement…

et ces meubles là ne relevaient pas de circuits industriels. on sent encore la patte de l’artisan qui allait même parfois jusqu’à signer son oeuvre, tant il était fier de son travail.

et il y avait de quoi ! je pense à cette table de ferme tout en chêne, tellement dense qu’elle a survécu à l’incendie de la maison sans avoir une seule brûlure… bien sûr, elle m’encombre un peu depuis 3 ans qu’elle est là, mais je n’allais quand même pas mettre aux encombrants une table pareille ! elle a trouvé sa place et un jour, c’est sûr, quelqu’un aura le coup de coeur pour elle.

en ce temps là, les salons n’existaient pas, tout se déroulait dans le séjour, où on s’attablait tant pour manger que pour l’apéritif ou la conversation.

c’est aussi un temps où les chambres n’avaient pas la surface de petits studios, mais constituaient autant de cellules de repos aux surfaces restreintes. seulement, la salle de séjour était la pièce à vivre par excellence où tout le monde se retrouvait pour se parler, sans tablette ni internet.

n’allez pas croire pour autant que je n’apprécie pas la modernité. non, seulement j’apprécie aussi le charme de ces temps enfouis, où on savait s’attabler en silence pour contempler les flammes jouant dans l’âtre, dans une odeur d’encaustique répandue par des meubles souriants.

et puis, il y a la vaisselle !

à travers les cachets imprimés à leur revers, plats et assiettes nous invitent à un tour de France de notre histoire industrielle, lorsque les manufactures fleurissaient sur tout le territoire, qui près des forêts, qui près des gisements de terre, pour nous concocter d’improbables plats de service aux décors si variés. c’était surtout entre 1850 et 1950 (et là, quand même, j’étais pas né !)

n’oublions pas les verres, cette invention magique qui part du sable, le chauffe jusqu’au point de fusion qui nous donne ces gobelets magiques où le vin prend tout son éclat (avant de nous ramener, si on en abuse, sur… le sable !). il y en a des ronds, des longs, des petits, des grands, et pour chaque type de boisson.

point de desperados ou de mojito, en ce temps là, mais odeurs et couleurs de vins : des blancs, des rouges, des pétillants, des cuits, et une ribambelle de saints pour accompagner le repas du dimanche : saint Estèphe, saint Emilion, saint Julien, saint Véran, saint Joseph… avec un tel défilé, c’était plus simple de choisir les prénoms de ses marmots ! surtout que, sans chauffage central et sans télévision, la courbe démographique était plutôt ascendante…

allez, on arrête là pour aujourd’hui… mais promis on continue bientôt !

Pas de mots clés

698 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Sponsored Links

Ajouter un commentaire

  • carte postale de nos vacances...

    par sur 21 août 2019 - 0 Commentaires

    comme j’avais pas toutes vos adresses, et que si j’les avais zeues ça aurait bouffé tout l’budget d’nos vacances, je vous publie ici la carte postales que j’ai pas pu vous poster, les zamours ! Vous devinerez facilement qu’on est en Bretagne…

  • Le Père Yves a les honneurs de la presse...

    par sur 22 décembre 2017 - 0 Commentaires

    l’autre jeudi, Delphine, une journaliste du Pays d’Auge m’a rendu visite et découvert l’atelier… et, un vendredi 13 (!), l’article est paru. et en plus, l’article est carrément conforme à l’entretien que nous avons eu ! c’est cool… bon, à nos âges, être presbyte n’est plus un mauvais jeu de mots, mais une réalité, alors je vous ai […]

  • magiques émotions

    par sur 18 décembre 2017 - 0 Commentaires

    “C’EST QUAND MÊME UN DRÔLE DE METIER, ce que vous faites…” “ça doit pas être gai de vider des maisons…” allez, prenons le temps de nous arrêter sur ce drôle de métier qui me passionne… déjà, j’interviens assez peu dans le cadre de successions. le plus souvent, ce sont des personnes très âgées qui viennent […]

  • Si on jouait au Cluedo...

    par sur 14 décembre 2017 - 0 Commentaires

    Jamais à court d’imagination, je vous ai concocté une nouvelle présentation des annonces (quelle imagination ce garçon…) Au lieu de répertorier les meubles par catégories, je vous les propose COMME AU CLUEDO, en fonction de LA PIECE QUI LEUR IRA LE MIEUX (probablement). Ceci étant dit, les catégories classiques restent en place, pas de panique, […]

  • à propos des soldes...

    par sur 26 juin 2019 - 0 Commentaires

    ceux qui sont dans l’embarras ont tout intérêt à rencontrer le Père Yves, qui fait dans le débarras ! par rapport aux soldes, chez le Père Yves, les prix sont bas toute l’année, et les paiements en plusieurs fois possibles sans aucun frais. c’est mieux que ceux qui pratiquent des prix déments pendant 47 semaines (en vous […]

  • Saint Victor

    par sur 21 juillet 2019 - 0 Commentaires

    21 juillet : saint Victor de Marseille le problème là, c’est que, comme ça nous vient de Marseille, on ne sait pas si c’est la réalité ou une grosse galéjade. bon, en même temps, on suppose que l’Eglise a fait des vérifications… donc, le gars Victor (bonne fête à mon neveu pendant que j’y suis), […]

  • Saint Kevin

    par sur 3 juin 2019 - 0 Commentaires

    3 juin : saint Kevin. figurez-vous que, chez les Irlandais, il est presque aussi populaire que saint Patrick (ce qui leur donne 2 occasions de se prendre une cuite mémorable). Kevin a créé un monastère près de Dublin, et c’était un petit génie du marketing. ceux qui venaient 7 fois en pèlerinage chez lui gagnaient […]

  • sainte Marguerite d'Antioche (dite Marine), saint Aurèle

    par sur 20 juillet 2019 - 0 Commentaires

    20 juillet : sainte Marguerite d’Antioche, sainte Marine & saint Aurèle sainte Marguerite d’Antioche, sainte Marine déjà, au départ, en Orient c’était Marine qu’on l’appelait. et même si elle avait été martyre, même si elle était restée vierge pour se consacrer au Christ, et bien tout le monde s’en foutait. désolé, mais c’est la vérité […]

  • Saint Dominique

    par sur 8 août 2019 - 0 Commentaires

    8 août : saint Dominique de Guzman mais avant de parler du Saint du Jour, laissez moi présenter des voeux internationaux à ma marraine Helvète : bon anniversaire Marie-Antoinette ! et pour ton anniv, au lieu du traditionnel happy birthday, tout le monde va se joindre à moi et célébrer saint Dominique ça en chantant tous […]

2.000 annonces en ligne

ça y est, le cap des 2.000 annonces en même temps est franchi pour la seconde fois ! j'ai un Paul Pogba qui s'éveille en moi (mais c'est le côté chanteur...)

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !