Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

Saint Sosthéne & sainte Catherine Labouré

    délires (petits, surréalisme ou poésie), Éphéméride    28 novembre 2019

28 novembre : saint Sosthène & sainte Catherine Labouré (en un seul mot merci)

saint Sosthène
oui, je sais, le prénom est démodé. seulement, déjà, il est cité dans le dicton du jour et, si je l’avais pas cherché, vous m’auriez traité de fainéasse.
et en plus, c’était le prénom de Monsieur du Plessis, duc de Vaudreuil, pair de France, 3 fois Grand d’Espagne, Chevalier de la Toison d’Or, de l’Annonciade, de l’Aigle Noir, de Saint Georges, de Saint André, Bailly-Grand-Croix de l’Ordre de Malte, Commandeur de Saint Grégoire, Grand commandeur ou prieur de divers Ordres Chevaliers, autrement dit le grand père de Jean d’Ormesson, incarné dans la série “Au plaisir de Dieu” par l’acteur Jacques Dumesnil avec force talent.

donc, notre Sosthène, il était le chef de la synagogue de Corinthe.
et là, comme vous êtes des malins, vous allez me dire : de quoi, de quoi ? un Juif dans le calendrier Catholique, apostolique et romain ?
et oui, car le Sosthène, il a autorisé saint Paul à venir y parler.
ce qui a valu à Sosthène une bonne vieille raclée sur le parvis de la synagogue…

***
sainte Catherine Labouré
le grand paillard que je suis est écroulé de rire !
le 25 de ce mois, nous fêtions la sainte Catherine d’Alexandrie ; et la tradition populaire, c’est que les filles qui, à 25 ans, n’ont pas trouvé chaussure à leur pied (entre nous, c’est vraiment des godiches si elles n’ont pas compris que les mecs s’intéressent à autre chose que leurs pieds) deviennent des Catherinettes, ce qui constitue un premier avertissement avant d’être qualifiée durablement de vieille fille.
et 3 jours après, voilà qu’on nous propose sainte Catherine Labouré ! la bourrée, c’est osé quand même, on imagine tout de suite une succession pénienne représentant des kilomètres mis bout à bout (si j’ose dire)…
seulement, il n’en est rien.  préparez-vous mouchoirs.  Catherine était la huitième d’une famille de 10 enfants. quand elle a 9 ans, sa mère décède ; et à 12 ans, c’est à elle de tenir la maison familiale et commander aux serviteurs (c’étaient quand même pas des métayers miséreux, nous voici rassurés)
à 20 ans, son père souhaite la marier, mais elle refuse tout net. du coup, son paternel l’envoie à Paris, où un des fils tient un estaminet jumelé à un commerce de vins. là, elle y découvre la misère ouvrière, Zola ne l’a pas mieux décrite dans Nana. et cela l’incite à rejoindre la congrégation de Saint Vincent de Paul, d’autant plus facilement qu’elle en a eu des visions…
quand elle a 24 ans, son père a compris que celle là, elle n’est pas casable, et donne donc son accord pour qu’elle entre dans les ordres. et là, à plusieurs reprises, elle “rencontrera” la sainte Vierge. sans que le Directeur de la Congrégation la croie, d’ailleurs…

Pas de mots clés

563 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Sponsored Links

  • Bonne Année !

    par sur 1 janvier 2020 - 0 Commentaires

    ça y est ! l’an 2 000 a vingt ans ! cette année, pour l’occasion, faut se creuser la tête un peu plus que d’habitude pour les voeux… Comme chantait Berthe Sylva,“on n’a pas tous les jours vingt ans…” traditionnellement, on se souhaite en début d’année la bonne santé et plein de bonnes choses… c’est […]

1 200 annonces encore disponibles (c’est le grand débarras !)

ça y est, le cap des 2.000 annonces en même temps est franchi pour la seconde fois ! j'ai un Paul Pogba qui s'éveille en moi (mais c'est le côté chanteur...)

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !

Tags