Welcome, visitor!   S'inscrire   Connexion

Publier une annonce

VENIR A L’ATELIER

N’oublions pas l’essentiel : je vous souhaite le bon jour !

Bien que ce soit des annonces de professionnel, il n’y a pas une boutique derrière où on pourrait venir se balader quand on y pense parce que «le monsieur il est là à nous attendre» (et c’est quand que je viderais les maisons, alors ?).

C’est une évidence : quand je vide une maison, je ne suis pas à l’atelier.

Donc, je ne reçois QUE sur rendez-vous.

Pour simplifier les choses, Xavier a construit ce site, où j’actualise tous les jours les annonces.

Tant que vous voyez l’annonce, c’est qu’elle est encore DISPONIBLE, car je les actualise au fur et à mesure.

D’ailleurs, n’hésitez pas à lire les annonces… Je passe quand même du temps à prendre les annonces et les photos, et quand je vois les questions que je reçois, c’est à se demander si je ne bosse pas pour des prunes…

A chaque fois, vous trouvez plusieurs photos ainsi que les dimensions, c’est quand même le minimum. A partir de là, vous avez juste à me signaler les annonces qui vous intéressent en m’envoyant un mail à partir de l’annonce, ou avec un mail à sanssouci.samedi.laurelli@gmail.com ou encore en me téléphonant au 06 16 925 154… et je vous proposerai en retour un rendez-vous pour vous recevoir à l’atelier ! C’est aussi simple que ça !

J’entends bien que, pour certains, prendre rendez-vous avant de venir est contraignant… Seulement ici, c’est un espace de détente pour les visiteurs : pendant le temps que vous voulez, vous pouvez prendre votre temps pour regarder, vous poser, sans être bousculé ni interrompu… Pour ceux qui aiment la foule et le stress, je ne peux que conseiller d’aller dans des boutiques “traditionnelles”… 

Chacun son truc, ici c’est no stress land !

Pour votre première venue, comme mon atelier est en pleine campagne, LE PLUS SIMPLE SERA DE NOUS RETROUVER SUR LE PARKING DEVANT LES TENNIS, A L’ARRIERE DE L’EGLISE DU TORQUESNE. De là, je vous montrerai le chemin pour accéder à mon antre…

Pour autant, n’allez pas croire que vous allez vous retrouver en face d’un curé défroqué ! C’est pas que j’aie quoi que ce soit contre, mais simplement, ce n’est pas le cas. Le Père Yves, c’était déjà mon surnom, alors, puisqu’on me connaissait comme ça, j’en ai fait mon enseigne…

Ici, ce n’est pas une brocante (un brocanteur, il achète ce qu’il va revendre ; personnellement, je n’achète rien.

J’exerce le vieux métier de Biffin. A la différence d’un brocanteur ou d’un antiquaire, qui achète pour revendre, je vide intégralement des maisons, et ce qui me paye, c’est ce que j’y récupère (à partir du moment où c’est en état de vous intéresser, évidemment…) Et comme l’espérance de vie s’allonge, les personnes âgées entrent en institution de plus en plus tard, à un âge où leurs propres enfants ont déjà tout ce qui leur faut, merci. Par contre, ils n’ont plus nécessairement la force qu’il faut pour vider entièrement une maison. Et la génération d’après, c’est plutôt ikéa et lingettes !

Du coup, c’est là que j’interviens.
Cela vous explique que la plupart des meubles ont l’âge des capitaines, autant dire que la majorité des meubles date d’avant 1960, et parfois se glisse une exception…
Il n’y a pas que des meubles par ici, même si vous trouverez bien sûr chaises, tables, fauteuils, buffets, armoires et autres sellettes… 

Non, vous aurez vraiment le choix aussi dans la vaisselle, que ce soit les verres (avec ou sans pied), les assiettes (plates, creuses ou à dessert), les tasses (thé, café, petit déjeuner), les carafes, les plats (incurvés, plats, ronds, ovales…). 

Mais n’allez pas croire qu’il n’y a pas de bibelots : statuettes, vases, étains, cuivres vous attendent également par ici.C’est un joyeux bric à brac (certains disent un bazar, d’autres un capharnaüm, mais ceux là sont des médisants, hi hi hi). 

Il est préférable de me signaler les meubles qui vous intéressent à partir de chaque annonce concernée

Si jamais l’envoi de mail pose problème sur le site, vous pouvez me l’adresser par mail à sanssouci.samedi.laurelli@gmail.com ou par sms au 06 16 925 154.


Cela évite qu’ils soient vendus avant votre venue
(si je ne sais pas que ça vous intéresse, je ne peux pas le deviner non plus, n’est ce pas ? En plus, il suffit que je range un meuble dans le fond d’un box, et que je remette ensuite des choses devant, pour qu’il se mette instantanément à intéresser tout le monde… Donc, ça me laisse le temps de le déstocker avant votre venue !)

Si vous cherchez quelque chose de précis et ne le trouvez pas dans ces annonces, n’hésitez pas à m’en parler.

Concernant la vaisselle, je ne fais plus les expéditions pour ce genre d’article.

En effet, la mécanisation du tri postal fait que les colis arrivent par tapis roulant dans un container.
Le poids des colis varie entre 100 grammes et 5 kilos ; l’état de la vaisselle dépend donc du remplissage du container comme du colis qui est derrière, ce qui rend les choses trop aléatoires, à moins de se spécialiser dans la mosaïque….

En ce qui concerne «les sous», vous pouvez me régler par chèque (et oui, ici, ils sont encore acceptés), par CCP ou par Paypal. 

Par contre, je ne prends pas la carte bleue, toujours dans l’optique de diminuer les frais, puisque ça contribue à avoir des prix bas…

Les tarifs de la vaisselle sont très simples à comprendre. A l’unité, s’il s’agit d’un modèle que je récupère assez facilement, c’est 1€. Si le modèle est plus ouvragé, c’est 2 € l’unité. Et si c’est un modèle que je rentre rarement, c’est 3 € la chose. 1, 2, 3, c’est simple à retenir, non ?
Evidemment, je tiens compte de la quantité que vous prenez. Par exemple, si vous prenez 6 verres, vous n’en payez que 5 et je vous en offre 1.

Pendant qu’on est sur les prix, précisons un truc. 

Moi, je ne suis pas plus machu qu’un autre, et je peux entendre que, en ces temps de disette, vous avez du mal à joindre les deux bouts. 

Mais dans ce cas là, au lieu de commencer par me dire que je suis trop cher (ce qui n’est jamais très agréable à ouïr), proposez moi le prix que vous pouvez y mettre. je vous dirai si ça passe… ou pas. En toute simplicité.

Pour les livraisons, je peux vous rendre ce service tant que c’est en Normandie, et je ne vous demanderai que le remboursement de mon carburant sur la base de trajet aller retour (ben oui, moi non plus, je n’ai pas trouvé le bon coin où le gasole serait gratos!)

Maintenant, vous pouvez aussi venir chercher ce qui vous intéresse à mon atelier. 

En plus, le pays d’auge, ce sont de beaux paysages, alors ça vous fera une belle ballade. Suffit de s’organiser un petit rendez-vous de derrière les fagots…

Petite précision utile : je consulte mes mails avant de partir le matin et en rentrant de chantier le soir (et oui, mon téléphone, il ne me sert que de téléphone… à la rigueur, il accepte les sms, mais pas les mms, quant aux mails, n’en parlons pas…) : donc, préservez vos nerfs, c’est normal que je ne vous réponde pas dans la journée…

Si vous avez réussi à lire jusque là et que vous continuez à avoir le sourire, c’est bon signe ! alors…

Bonne lecture et… à bientôt !

Le Père Yves

A propos

Mon métier, c’est Biffin : je débarrasse intégralement des maisons, et c’est ce que j’y récupère en bon état qui alimente mes annonces sur internet.

Le Père Yves


14130 LE TORQUESNE
  • N° de tel 06.16.925.154
  • N° Siren : 434143517

vous pouvez lire 2.000 annonces à présent…

plus besoin de somnifère pour accompagner vos rêves... suffit de lire le site du Père Yves sur votre tablette : 2.000 annonces, c'est mieux que 2.000 moutons, non ?

Un peu de musique en lisant les annonces ? vite…

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !

c’est quand ?

mieux que la semaine des 5 jeudis, la semaine des 5 séances du Père Yves !