Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

à la manière de… la Chabraque

    chansonnette (merci youtube), écritures du Père Yves, quel poème ce Père Yves !, quel poème ce père yves !    12 février 2019

je ne me prends ni pour Marcel Aymé ni pour Guy Béart. j'ai juste eu envie d'écrire une suite à leur chanson poéme, un peu comme les exercices de rédaction qu'on avait à l'école pour "imaginer la suite"
S'cuse moi Marcel mais j'l'ai r'trouvée
la Chabraque que t'avais aimée
et que Guy chante avec ses tripes
alors permets que j'ouvr' ma lippe...
C'était une brune fine aux yeux noirs
qu'a débarqué dans mon espoir
j'savais rien d'elle ou bien si peu
le mystère ça rend amoureux
on a vécu des moments fous
jusqu'à c'que débarque le chien loup...
qui fit qu'un corps s'donnant à moi
s'est transformé en boude boit froid...
Ma Chabraque, ma Chabraque,
t'as marqué mon coeur, j'suis patraque
Ma Chabraque, ma Chabraque,
dis il sortait d'où, ton chien loup ?
Est-ce que t'iras de ville en ville
en poursuivant ta traque tranquille ?
est-ce que tes beaux yeux ténébreux
ont encore soif de malheureux ?
la seule chose que je sache ma foi
c'est que tu agis malgré toi...
Est-il mort, vivant, dur, doux,
ou bien en ton âme le chien loup ?
Ma Chabraque, ma Chabraque,
t'as marqué mon coeur, j'suis patraque
Ma Chabraque, ma Chabraque,
dis il sortait d'où, ton chien loup ?
Si j'avais su qu'y en avait un
j'aurais au moins fait gaffe au chien !
mais t'as rien dit et t'as souri
bonne pomme, je m'fis pas trop d'soucis...
maintenant je sais qu'avec un masque,
on peut paraître mais être Chabraque...
Allez, bonne route et dis toi bien
que j'tai menti vraiment sur rien !
Ma Chabraque, ma Chabraque,
t'as marqué mon coeur, j'suis patraque
Ma Chabraque, ma Chabraque,
dis il sortait d'où, ton chien loup ?

Mulhouse, mars 1995

19 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Joséphine Bakhita

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    8 février 2019

8 février : Sainte Joséphine, allez tous en choeur, hommage à Joséphine Baker

“Je suis gobé d’une petite
C’est une Anna, c’est une Anna, une  Annamite
Elle est vive, elle est charmante
C’est comme un z’oiseau qui chante
Je l’appelle ma p’tite bourgeoise
Ma Tonki-ki, ma Tonki-ki, ma Tonkinoise
D’autres me font les doux yeux
Mais c’est elle que j’aime le mieux. !”

(par contre, je ne savais pas qu’elle avait été sanctifiée…)

Oups, c’était pas Sainte Joséphine Baker, mais sainte Joséphine Bak… hita !

je me disais aussi que quelque chose clochait…

Donc, Joséphine Bakhita, elle était esclave au Soudan. Et, à ce tître, elle a été vendue plusieurs fois comme une simple marchandise…

enfin rendue libre, elle entre au couvent (ce qui témoigne quand même de son peu de goût pour la liberté…) où elle écrit son histoire dans un livre paru en 1931 : Histoire Merveilleuse.

(en 1931, Joséphine Baker commençait sa carrière éblouissante au casino de Paris, mais c’est une autre histoire…)

 

480 vues au total, 0 vues aujourd'hui

mercredi c’est ciné-BOF

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    16 janvier 2019

des voyous de charme

26 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Raymond

    chansonnette (merci youtube), délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    7 janvier 2019

7 janvier : saint Raymond

déjà, charité bien ordonnée commence par soi-même, donc démarrons avec la famille en souhaitant bonne fête à Tonton Raymond (et même que, si ma santé le permet, j’irais bien en Alsace lui souhaiter de vive voix au printemps, ce qui permettrait de fêter nos annivs ensemble)

avec saint Raymond de Penafort, nous fêtons aujourd’hui les véliplanchistes !

Rigolez pas, c’est tout ce qu’il y a de plus vrai.

Figurez-vous que, le Raymond, il avait un contentieux avec le roi d’Aragon.

https://www.youtube.com/watch?v=K4Jkh5aAn-0

Pause culturelle :

Au pays da-ga d’Aragon

Il y avait tu gud’une fill’

Qui aimait les glac’s au citron

Et vanille …

Au pays de-gue de Castille

Il y avait te-gue d’un garçon

Qui vendait des glaces vanill’

Et citron.

Donc, y avait le roi d’Aragon qui voulait l’isoler sur l’île de Majorque.

Et ben Raymond, ni d’une, ni de deux, il a enlevé son manteau, l’a lancé sur l’eau et a rejoint le continent en flottant dessus.

Moi, mon tonton Raymond, il n’est pas véliplanchiste, mais il a tenu une teinturerie où il s’occupait des manteaux des autres pendant des années… je comprends mieux…

361 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Mercredi, c’est ciné-BOF

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    2 janvier 2019

le pont de la rivière Kwaï, by Mitch Miller

36 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Grégoire & saint Basile

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    2 janvier 2019

2 janvier : Aujourd’hui on va fêter les Grégoire et les Basile. 

Saint Grégoire

Grégoire, il est né comme Basile en Cappadoce (cherchez pas, c’est en Turquie, dans la région d’Anatolie) qui était visiblement une terre fertile en sainteté.

Le père de Grégoire était juif, s’est converti et a fini évêque, ce qui montre bien que “quand on veut on peut” !

Quant à Grégoire, même s’il fut évêque, c’est par ses poèmes que l’Eglise lui a conféré la sainteté.

et ça, vous vous en doutez, ça me plaît beaucoup beaucoup !

Saint Basile

Figurez-vous que Basile a grandi dans une famille de 10 enfants, où on dénombra également 2 évêques, 2 religieuses et 1 ermite !

En fourguer 5 sur 10 au clergé, c’était un moyen comme un autre pour éviter la prolifération exponentielle de la tribu.

Chez nos amis Grecs, c’est Saint Basile qui incarne la figure du Père Noël.

Profitons-en donc aujourd’hui pour souhaiter Joyeux Noël aux Grecs !

Allez, une petite chanson pour continuer la fête :

« Où vas-tu Basile
Sur ton blanc cheval perché?
Je vais à la ville
Le vendre au marché.
Ton cheval claudique,
Mais vois-tu pour t’obliger,
Contre un’vache magnifique
Je peux l’échanger
Sitôt dit, sitôt fait:
“Bonne affaire'” se dit Basile.
Sitôt fait, sitôt dit,
Basile est un dégourdi !»

404 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Bienvenue sur ma planète

    chansonnette (merci youtube), le monde d'aujourd'hui, Notez le bien    1 janvier 2019

“il vit sur une planète à part, le Père Yves…”

et oui ! mais en plus, c’est une planète particulière. prenez la terre : plus il y a de monde dessus, plus elle se rabougrit et se met à chauffer.

alors que, la planète écolonomique, elle respire la santé au fur et à mesure que ses habitants grandissent ! et, principe des vases communicants, plus écolonomique grandit, plus la terre se porte bien !

tout ça, ça vient du fait que la planète écolonomique, c’est carrément un art de vivre, rien de moins.

elle a été formée à l’occasion du big bang entre le meilleur de 4 astres.

que je vous explicationne…

  • à l’écologique, elle a évité de prendre le systémisme systématique, moralisateur, globalisant et utopique, pour en retenir le souci pragmatique du recyclage des déchets. c’est intéressant d’ailleurs ce mot de déchet. c’est comme si un objet avait “déchu”, comme si le fait de ne plus être à la mode entraînait sa “déchéance”…
  • à la logique, elle a évité de prendre le cartésien envahissant, pour en retenir le bon sens, à l’instar de ces religions qui considèrent que tant qu’un arbre n’est pas tombé, il ne faut pas le couper car il n’est pas dit qu’il ne reprenne pas essence… le prix des choses, au stade neuf, peut se justifier par le temps de travail et les matériaux qui y ont été employés. une fois que le meuble a été utilisé, cette dimension travail a déjà été payée, et le prix relève donc de la simple spéculation. 
  • à l’économique, elle a évité de prendre envie de n’importe quoi, souci de mode ou de performance technologique, pour en garder le principal : pouvoir d’achat amélioré. parce que, au final, si certains préfèrent travailler plus pour gagner plus dépenser plus et jeter plus, d’autres peuvent très bien ne pas gagner plus, dépenser autrement, jeter moins et vivre mieux…
  • au comique, elle a emprunté sa définition la plus simple, celle qui provient du décalage entre n’importe quelle situation observée à l’instant, et la situation que les normes sociales nous ont conditionnés pour concevoir normalement. ” Comme les électricités contraires s’attirent et s’accumulent entre les deux plaques du condensateur à partir de laquelle l’étincelle va présentement éclairer, ainsi le rire rapprochent les gens, attractions et répulsions, suivie par une perte totale de l’équilibre, en un mot, par cette électrification de l’âme connue comme la passion.” vive Bergson !

habituellement, l’affrontement de ces quatre astres fournit un beau désastre.

mais là, comme on a extrait le meilleur de chacun, la planète écolonomique est en effet un monde à part, qui se caractérise par des habitants à l’oeil étincelant et au sourire généreux.

et puis sur cette planète là, il n’y a pas de roi.

même chez les animaux. ça rimerait à quoi d’en désigner un comme tout puissant parce qu’il serait le plus rapide, le plus fort et le plus beau ?

nous, tout ça on s’en fout.

par contre, on n’a jamais vu autant d’oiseaux que sur cette planète là ! et ils s’y sentent bien. ils quittent le nid juste pour chercher de quoi nourrir. sinon, la plupart du temps, ils reviennent avec des objets hétéroclites (paille, brindilles, bois, coton, tissu, feuilles…) auxquels plus personne ne fait attention et qu’ils ont récupéré de ci de là…

comme à chaque fois leur logement en ressort embellit et plus douillet, ils passent leur temps à siffler leur joie !

bienvenue sur la planète écolonomique !

834 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Mercredi, c’est ciné-BOF

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    26 décembre 2018

la séquence du spectateur et l’annonce du film de Jean Yanne… Joyeux Noël !

43 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Etienne

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    26 décembre 2018

26 décembre : saint Etienne

Etienne fut lapidé en l’an 35 pour avoir été chrétien.

La sagesse populaire s’en est émue et, afin que cette atrocité ne soit jamais oublié, en a conçue un cantique que la tradition orale a perpétué jusqu’à nous.

Enfant des bords de la Loire,
J’ n’ai qu’un tout petit défaut,
C’est d’aimer chanter et boire
Ça n’ nous fait ni froid ni chaud
Saint Etienne est mon patron
Et chacun dit sans façon :

A la tienne Etienne
A la tienne, mon vieux !
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous des frères
A la tienne, Etienne,
A la tienne, mon vieux!
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous heureux !

Ma moitié qui n’est qu’un’ buse
Vient toujours, c’est son secret,
A tout’s les fois que j’ m’amuse,
Me chercher au cabaret
En riant d’un tel potin
Tous me dis’nt le verre en main :

A la tienne Etienne
A la tienne, mon vieux !
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous des frères
A la tienne, Etienne,
A la tienne, mon vieux!
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous heureux !

Coiffer ma femm’ d’un’ calotte
Je n’aurai p’t-êtr’ pas raison
Surtout qu’ell’ port’ la culotte,
Comme on dit à la maison ;
Mais j’ suis né bon paysan
Et j’ vas m’ soûler en disant :

A la tienne Etienne
A la tienne, mon vieux !
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous des frères
A la tienne, Etienne,
A la tienne, mon vieux!
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous heureux !

Elle vient de mettre au monde
Un moutard solide et beau
Il a la peau rose et blonde,
Moi, j’ suis noir comme un corbeau ;
Mais quand j’ai vu tant d’émoi
Je suppos’ qu’il est à moi !

A la tienne Etienne
A la tienne, mon vieux !
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous des frères
A la tienne, Etienne,
A la tienne, mon vieux!
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous heureux !

Pour montrer que j’ suis un homme
Parfois je m’ fâche, emballé,
Aussitôt la gueus’ m’assomme
A grands coups d’ manche à balai
Et j’ m’en vais clopin-clopant
A l’auberge en répétant :

A la tienne Etienne
A la tienne, mon vieux !
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous des frères
A la tienne, Etienne,
A la tienne, mon vieux!
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous heureux !

Quand délaissant la colombe,
Au cim’tière, je m’en irai
Point de discours sur ma tombe
Mais pourtant j’exigerai
Qu’ mes bons amis d’autrefois
Vienn’nt chanter tous à plein’ voix :

A la tienne Etienne
A la tienne, mon vieux !
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous des frères
A la tienne, Etienne,
A la tienne, mon vieux!
Sans ces garc’s de femm’s
Nous serions tous heureux !

299 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Adèle

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    24 décembre 2018

24 décembre : sainte Adèle

Fille du Roi Dagobert II et grand mère de saint Grégoire, tu m’étonnes qu’ils lui aient trouvé une place dans le calendrier !

Car, si j’en crois le révérend André Bourvil, elle était plutôt agitée dans son jeune temps, comme en témoigne ce cantique :

Adèle ! ta maman t’appelle ! 
Veux-tu rentrer, viens vite à la maison 
Adèle ! ta maman t’appelle, 
tu n’auras donc jamais l’age de raison ! 
Si tu n’as que l’envie d’aller t’amuser avec les garçons, 
Tu verras dans la vie, que d’courir ainsi, c’est pas des façons ! 
Adèle ta maman t’appelle ! 
Veux tu rentrer bien vite à la maison
Adèle !

669 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Mercredi c’est ciné-BOF

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    19 décembre 2018

le Clan des Siciliens, musique de Ennio Morricone

39 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Martin

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride, le monde d'aujourd'hui, secrets de famille (ma bio façon puzzle)    11 novembre 2018

11 novembre : saint Martin de Tours (et bien évidemment, anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale, mais même ce jour là on fêtait la saint Martin !)

alors, aujourd’hui, prenez vos aises, because y a de la matière…

l’histoire de Martin, vous la connaissez déjà bien sûr, mais bon…

notre Martin est né en Hongrie, où son paternel, soldat romain, stationnant en garnison, en avait profité pour garnir sa femme aussi. et je vous prie de croire qu’il a choisi ses meilleurs chromosomes lors de leur fabuleuse luxure qui n’avait rien à voir avec l’esprit saint…

mais à l’époque, les fils de soldat devaient également participer à l’armée quand ils avaient 15 ans (genre tu seras un homme mon fils) et c’est ainsi que Martin fut affecté comme soldat en Gaule (chez nous, quoi).

arrivé à Amiens, il rencontre un pauvre claquant des dents tant il avait froid. ni une ni deux, il enlève son manteau et lui donne !

à ce moment là, il est lui même tout surpris (“diantre, mais serait ce que je serais bon ?”) et en tire la conclusion qu’il est plus fait pour le monastère que pour l’armée de métier. (tu parles, il s’est surtout dit que l’armée était à cheval sur son matériel et qu’il allait passer un sale quart d’heure… alors, comme à présent il se pelait grave, il a aussitôt pensé au confort inimitable d’une belle robe de bure !)

le voici donc déserteur mystique à Tours, où son monastère a tellement bonne réputation que les habitants de Tours viennent l’y enlever pour en faire leur évêque.

Ajoutons que la saint Martin, en général, c’est la période où l’hiver commence à s’installer. Oui mais… Quand au lieu du gel il y a redoux, on parle d’été de la Saint-Martin, aussi appelé été indien.

Tonton Georges nous parle d’ailleurs de l’été de la saint martin dans cette fort belle chanson qu’adorait Püppchen…

Concernant le 11 novembre, je vous ai déjà dit que j’avais une arrière grand tante, Tanie, qui a vécu jusqu’à 100 ans. et, plus que mon arrière grand tante, c’était ma grande amie, chez qui je passais à tout bout de champ et qui me racontait des histoires, des sacrées tranches de vie…

ainsi, le 11 novembre 1918, elle travaillait dans les bureaux à la Nobel quand la nouvelle se répandit. la Nobel étant une dynamiterie, on aurait pu penser que la direction concevrait un vif chagrin angoissant à l’annonce de la fin des hostilités !

et bien, pas du tout !

le patron était tellement content qu’il a invité l’ensemble des bureliers à aller manger au Cheval Blanc à Honfleur (aujourd’hui, ce n’est plus qu’un hôtel, mais longtemps ce fut un sympathique restaurant dont les salles à manger emplissaient tout le rez de chaussée de l’immeuble – là où se trouvent à présent 4 boutiques…)

là, on est en plein Berthe Sylva dans on n’a pas tous les jours vingt ans…

“L’patron donn’ congé à ses p’tites
Et comm’ le printemps leur sourit,
A la campagne ell’s vont tout d’suite
Chercher un beau p’tit coin fleuri.
Dans une auberge, en plein’ verdure,
Ell’s déjeun’nt sur le bord de l’eau,
Puis valsent au son d’un phono
En chantant pour marquer la m’sure :
 
On n’a pas tous les jours vingt ans,
Ca nous arrive un’ fois seul’ment.
C’est le jour le plus beau d’la vie,
Alors on peut fair’ des folies.
L’occasion il faut la saisir.
Payons-nous un p’tit peu d’plaisir,
Nous n’en f’rons pas toujours autant,
On n’a pas tous les jours vingt ans !”

rappelons incidemment que l’automobile n’était alors pas de mode et que tout ce petit monde est descendu à pied gaiment de Ablon (la Nobel du Haut) à Honfleur, où un sacré gueuleton les attendait.

dans la liesse générale, ils burent plus qu’à l’accoutumée et, en sortant du restaurant, ils étaient ronds comme des queues de pelle mais tenaient encore debout (valait mieux pour le retour)

du coup, dans leur moment de folie, tout le monde a pris le chemin du retour en activant chaque sonnette qui se présentait à leurs joyeux doigts…

en fait de lendemains qui chantent, son fiancé (un vrai de vrai à l’ancienne) est revenu du front, mais pas en 1918, ni en 1919 d’ailleurs, mais… en 1920 ! elle a trouvé que le chemin du retour avait été un peu long, a rompu les fiançailles et ne s’est jamais mariée par la suite, sans être plus aigrie que ça par la gent masculine, et en conservant jusqu’au soir de sa vie un sourire au fond de ses yeux bleus. c’est peut être pour ça qu’elle a fini centenaire ?

en même temps, comme le frère de sa soeur, lui, avait profité des embarras administratifs de la première guerre mondiale pour se marier une seconde fois en toute légalité, vous concevrez que sa soeurette n’était pas formidablement réjouie d’être la première épouse d’un bigame, ce qui fait que ses deux enfants (dont ma grand mère) ont beaucoup été élevés par Tanie…

entre nous, je préfère de loin ma façon de commémorer le 11 novembre à celle de Napoléon IV, qui va chercher dans les limbes de l’histoire de France pour distinguer les “héros” de la grande boucherie…

La France en 1918 par Georges Scott

allez, on finit avec Tonton Georges encore…

 

 

384 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Maurice

    chansonnette (merci youtube), délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    22 septembre 2018

22 septembre : saint Maurice

en 286, l’empereur Maximien eut l’idée saugrenue de vouloir exterminer tous les chrétiens. pour cela, il fit venir une légion d’Egypte. seulement, il aurait mieux fait de se renseigner avant car les 6.000 légionnaires qui la composaient étaient… chrétiens !

ils refusèrent donc d’exécuter cet ordre.

et en conséquence, furent exécutés par d’autres…

c’est le décurion Maurice qui était leur chef…

Bourvil l’a célébré à sa manière dans cet inoubliable succès de 1962

Maurice, Maurice
I’ faut qu’ tu réussisses
Maurice, Maurice
On attend ça de toi
Maurice, Maurice
Fais bien ton exercice
Et surtout souviens-toi
Que deux et deux font trois

360 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Rosalie

    chansonnette (merci youtube), délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    4 septembre 2018

4 septembre : sainte Rosalie

cette descendante de Charlemagne, à l’âge de 14 ans, vit la sainte Vierge lui apparaître et lui dire :

Mignonne, si tu veux rester vierge, barre toi en vitesse de la maison de ton père !

ce qu’elle fit illico, pour se cacher pendant 16 ans dans une grotte sicilienne.

c’est cette histoire exemplaire qui a inspiré le cantique bien connu :

Rosalie,
Elle est partie
Et d’puis ce jour,
J’ai l’mal d’amour.
Où est-elle ?
Mon cœur l’appelle.
Si tu la vois,
Ramène la moi !

374 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Dominique

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    8 août 2018

8 août : saint Dominique de Guzman

mais avant de parler du Saint du Jour, laissez moi présenter des voeux internationaux à ma marraine Helvète :

bon anniversaire Marie-Antoinette !

et pour ton anniv, au lieu du traditionnel happy birthday, tout le monde va se joindre à moi et célébrer saint Dominique ça en chantant tous en choeur (et à fond le refrain !)

Dominique, nique, nique 

S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

A l’époque où Jean Sans Terre,
D’Angleterre était le roi
Dominique notre père,
Combattit les albigeois.

Dominique, nique, nique 
S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

Certains jours un hérétique,
Par des ronces le conduit
Mais notre Père Dominique,
Par sa joie le convertit

Dominique, nique, nique 
S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

Ni chameau, ni diligence,
Il parcourt l’Europe à pied
Scandinavie ou Provence,
Dans la sainte pauvreté

Dominique, nique, nique 
S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

Enflamma de toute école
Filles et garçons pleins d’ardeur
Et pour semer la parole,
Inventa les Frères-Prêcheurs

Dominique, nique, nique 
S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

Chez Dominique et ses frères,
Le pain s’en vint à manquer
Et deux anges se présentèrent,
Portant de grands pains dorés

Dominique, nique, nique 
S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

Dominique vit en rêve,
Les prêcheurs du monde entier
Sous le manteau de la Vierge,
En grand nombre rassemblés.

Dominique, nique, nique 
S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

Dominique, mon bon Père,
Garde-nous simples et gais
Pour annoncer à nos frères,
La vie et la vérité.

Dominique, nique, nique 
S’en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

 

449 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Page 1 de 21 2

Sponsored Links

  • Bienvenue sur ma planète

    par sur 1 janvier 2019 - 0 Commentaires

    “il vit sur une planète à part, le Père Yves…” et oui ! mais en plus, c’est une planète particulière. prenez la terre : plus il y a de monde dessus, plus elle se rabougrit et se met à chauffer. alors que, la planète écolonomique, elle respire la santé au fur et à mesure que […]

  • Sainte Véronique ou Bérénice

    par sur 4 février 2019 - 0 Commentaires

    4 février : Sainte Véronique (ou Bérénice, c’est tout pareil) Alors qu’il marchait vers son calvaire en portant sa croix, Véronique essuya le visage du christ avec son torchon. Et voici toute l’origine du saint suaire du Christ, l’image de son visage en sueur étant restée inscrite dans le tissu. Ce qui revient à dire que […]

  • Sainte Adèle

    par sur 24 décembre 2018 - 0 Commentaires

    24 décembre : sainte Adèle Fille du Roi Dagobert II et grand mère de saint Grégoire, tu m’étonnes qu’ils lui aient trouvé une place dans le calendrier ! Car, si j’en crois le révérend André Bourvil, elle était plutôt agitée dans son jeune temps, comme en témoigne ce cantique : “Adèle ! ta maman t’appelle […]

  • Saint Gaston & saint Paul Miki

    par sur 6 février 2019 - 0 Commentaires

    6 février : Saint Gaston (aussi nommé Vaast) & Saint Paul Miki Saint Gaston, c’est celui qui a fait le catéchisme à Clovis, et comme ça se passait à Arras, il est peu probable que cela ait un quelconque rapport avec les huîtres de Saint Vaast. Et c’est bien dommage, parce que ces huîtres là m’auraient […]

  • Sainte Julienne de Nicomédie

    par sur 16 février 2019 - 0 Commentaires

    16 février : sainte Julienne. bon, alors là, le romantisme de la saint Valentin, c’est bien terminé les filles… figurez-vous que c’est carrément son fiancé qui présidait le tribunal, et qu’il a fait dans la recherche pour les supplices… en premier lieu, ils ont versé du plomb fondu sur elle ; je vais bien tout […]

2.000 annonces en ligne

ça y est, le cap des 2.000 annonces en même temps est franchi pour la seconde fois ! j'ai un Paul Pogba qui s'éveille en moi (mais c'est le côté chanteur...)

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !