Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

Sainte Bernadette Soubirous

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    18 février 2020

18 février : sainte Bernadette

alors là, je suis un peu emmouscaillé, parce que l’histoire de sainte Bernadette, on vous en a tellement rebattu les oreilles que vous la connaissez déjà…

bon, je vais essayer de rafraîchir tout ça !

le papa de Bernadette, il était meunier et tout allait bien jusqu’au jour où arrivèrent les moulins à vapeur. à partir de là, il n’avait plus qu’à se les rouler dans la farine, et, pour sympathique que ce soit comme divertissement, ça ne nourrissait pas sa famille (et heureusement quand même, ça aurait été trop indécent !)

du coup, les bons parents, ils ont largué leur gamine aux bonnes soeurs, histoire d’avoir une bouche inutile de moins à nourrir.

les bonnes soeurs, évidemment, elles ont utilisé la gosse en l’envoyant ramasser du bois près de la rivière (c’était un peu son contrat d’insertion, à la Bernadette)

évidemment, une gosse de cet âge là, on peut pas dire qu’elle débordait d’affection de la part de sa mère ou des religieuses, y avait un manque, c’est certain.

et ça lui faisait peine, et ça la tourmentait…

du coup (allez, vous avez sûrement fait pareil quand vous étiez gosse), elle s’est inventée une copine, histoire de tromper sa solitude.

et là, la gamine, elle a fait fort !

sa copine de jeux dans la grotte, c’était carrément la mère de Jésus !

euh là l’boucan !

pour le coup, ils rampaient tous devant elle. “encore un peu de viande Bernadette ? tu vas bien ma fille adorée ? reste près du feu, on va te chercher du bois, non, non, ne bouge pas…

les médias de l’époque s’en sont mêlés.

et j’te construis un hôtel, et moi un restaurant, et moi un magasin de souvenirs du meilleur goût…

et voilà comment, à partir d’un songe enfantin, la ville de Lourdes est arrivée à plus de 2 millions de nuitées hôtelières par an…

fortiche, la Bernadette, non ?

 

688 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Si février laisse les fossés pleins…

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    17 février 2020

Si février laisse les fossés pleins,

les greniers seront pleins.

Bon, on ne va quand même pas souhaiter le retour de la flotte pour autant…

Par contre,

Quand les greniers seront pleins,

On appellera le biffin !

me semblerait bien mieux comme proverbe…

469 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saints Valentin, Cyrille & Méthode

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    14 février 2020

14 février : 3 saints pour le prix d’un !

Saint Valentin, n’en déplaise aux amoureux transis de ce jour, n’a strictement rien à voir avec leurs émois. ça vous cloue le bec, celle là, pas vrai ?

Jusqu’en 494, les Romains organisaient une grande fête païenne autour de l’amour et de la fécondité, et faut bien dire que ça virait de plus en plus au libertinage échangiste à grande échelle… En 495, Gélase 1er décida donc de fêter en grande pompe le saint du jour, histoire de mettre un terme aux obscénités païennes et paillardes, et de ramener l’amour à ses seuls sentiments platoniques et intériorisés. Notez qu’il a bien réussi son coup, et mis fin à cette dernière grande fête païenne, même si DSK tente de la perpétuer à sa manière avec la complicité de Dodo la Saumure. (mais là, on s’éloigne peut être un peu…)

Quant à Saint Valentin, c’était un prêtre doté de pouvoirs de guérison, ce qui énervait le préfet de Rome.

Et en ce temps là, quand le préfet était énervé, il vous faisait flinguer. de ce côté là, ça a un peu changé quand même… avouez que ça n’a aucun rapport avec le programme de votre soirée copulative !

Concernant Cyrille et Méthode, il s’agissait de deux frères. (Bon déjà, Cyrille, il ne s’appelait pas Cyrille mais Constantin, passons…)

Ils furent envoyés en mission pour évangéliser les peuples slaves. Comme c’étaient un peu les ancêtres du marketing et de la pénétration commerciale, ils eurent la sublime idée de les traduire en slave. Pas con, hein ? Et ça marche ! Eglises pleines à craquer, jolies ventes des bouquins, ils gagnent des parts de marché et ça boume à fond.

Oui mais, la concurrence leur cherche des poux dans la tête, genre “rien ne vaut l’original, c’est mal traduit, le Christ n’était pas slave, c’est des escrocs ces deux là.”

Cyrille meurt le premier et Méthode poursuit le boulot. Ce qui lui vaudra d’aller en prison en Allemagne.

Au final, savez-vous que ces deux là sont parmi les saints patrons de l’Europe ?  Et oui les amis, la construction européenne s’effectue également sous le patronage de l’Eglise.

Ah, vous en apprenez de belles, avec ze père yves !

617 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Gilbert & saint Castor

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    13 février 2020

13 février : saint Gilbert

Il était tellement épaté de revenir vivant des croisades, le Gilbert, qu’il distribua tout sa fortune (qui était assez impressionnante) aux pauvres du secteur.

Evidemment, après ça, il était à la rue, mais même pas grave car il avait créé un monastère où il entra, et devint évêque.

Mais là, sa crise anti système le reprit, et il se mit à redistribuer l’argent de l’Eglise en créant des hôpitaux mais aussi en le distribuant aux chanoines.

Vous imaginez un peu le truc si en plus il avait connu la réserve parlementaire ?


saint Castor

j’allais pas passer à côté, depuis le temps que je vous parle de mon animal fétiche qui fait tout avec sa queue, voilà à présent que je trouve un saint du même nom !

Né en Aquitaine, Castor partit à pied et à Trèves en Allemagne, où résidait son copain Maximin (lui aussi d’aquitaine) qui le consacra prêtre et l’affecta à Karpen, sur les bords de la Moselle (et quelque chose me dit qu’on y trouve des carpes…). Quand on sait que tout ça se passe au IVème siècle, on se demande pourquoi on a créé les Ouibus…

Tout allait bien mais voilà, le père Castor refusa d’habiter dans le logement qui lui était réservé.

Il préféra résider dans une grotte, près d’une rivière (et à mon avis, c’est là qu’on voit le lien entre son nom et l’animal homonyme… je veux pas balancer, mais je ne serais pas surpris que le Père Castor ait eu des occupations caudales dans sa grotte… et si le dossier avait été plus fouillé, il serait peut être pas devenu saint… m’enfin, c’est fait, c’est fait !)

651 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Bienheureuse Héloïse & Notre Dame de Lourdes

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    11 février 2020

11 février : Bienheureuse Héloïse & Notre Dame de Lourdes

Bienheureuse Héloïse, on ne sait pas grand chose d’elle, à part qu’elle était Normande.

Et ça, c’est fondamental : avoir trouvé une Normande digne du Ciel, c’était quand même pas gagné d’avance…

Merci Héloïse !

Quant à Notre Dame de Lourdes, ça respire un peu la triche quand même…

On a démarré l’année avec la nativité de la Vierge, et le mois suivant, sous prétexte d’un voyage à Lourdes, on lui refait sa fête ! et je vous fiche un billet que ça va continuer… Alors, ok, c’est la mère de Jésus, mais c’est pas une raison non plus pour tirer toute la couverture à soi.

Donc, je n’en dirai pas plus à ce sujet. Je me réfugie derrière ma clause de conscience et refuse de participer à cet abus de pouvoir.

Tiens, pour moi, ça relève de l’abus de biens sociaux !

770 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Sainte Jacqueline & sainte Scholastique

    délires (grands, comme le ara qui rit !), écritures du Père Yves, Éphéméride    10 février 2020

10 février ; Sainte Jacqueline et sainte Scholastique.

Sainte Jacqueline

Jacomina de Settesoli – puisque tel est son véritable nom de naissance – s’était mariée à Gatien Frangipani.

Et comme sa maman lui avait bien appris qu’on tient plus durablement un époux par le ventre que par le bas-ventre, c’est notre Jacqueline qui inventa cette préparation que nous aimons tous : la frangipane (elle avait dédié le dessert à son mari, c’est y pas mignon ?)

Une fois veuve, elle se rapprocha de saint François d’assise, dont elle devint une disciple particulièrement proche, tant et tant qu’elle préparait de la frangipane pour chaque visite de saint François chez elle…

alors, ventre ou bas-ventre ?


Sainte Scholastique : Et bien, voici une famille gâtée par Dieu ! Car sainte Scholastique était la soeur jumelle de saint Benoit.

Elle était bonne soeur et, sentant venir sa mort, elle voulut revoir son frère. Pour empêcher qu’il reparte trop vite, elle pria le Ciel qu’il y eut un orage, et il eut lieu.

Bon, j’espère quand même qu’elle a fait autre chose pour mériter sa sainteté… Parce que, de mon côté, ça m’arrive de souhaiter qu’il fasse beau le lendemain, et parfois ça marche, mais pour autant ça m’étonnerait qu’on m’attribue un brevet de sainteté…

603 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Crapaud qui chante…

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    7 février 2020

Crapaud qui chante en février

a l’hiver derrière lui.

donc, aujourd’hui, toute affaire cessante et nonobstant la météo, quelle qu’elle soit,  vous allez vous accroupir dans votre jardin (si vous n’en avez pas, le premier jardin public venu fera l’affaire, car l’heure est importante !) et écouter toute la journée si le crapaud chante.

attention, je n’ai pas dit si il coâsse, j’ai dit si il chante, nuance.

et si vous entendez soudainement le chant du crapaud au fond du jardin, youpi tralala venez vite nous le dire, ça cela signifiera que l’hiver est fini et qu’à présent c’est rien que du beau temps !

421 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Gaston & saint Paul Miki

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    6 février 2020

6 février : Saint Gaston (aussi nommé Vaast) & Saint Paul Miki

Saint Gaston, c’est celui qui a fait le catéchisme à Clovis, et comme ça se passait à Arras, il est peu probable que cela ait un quelconque rapport avec les huîtres de Saint Vaast.

Et c’est bien dommage, parce que ces huîtres là m’auraient assez facilement convaincu de vouer un culter à Saint Gaston !

Saint Paul Miki, il était parti évangéliser les Japonais, qui n’en demandaient pas autant…

Le Shogun l’a assez mal pris, et a décidé d’expulser les étrangers et d’interdire le christianisme. Saint Paul Miki s’est donc caché. Mais le jour où les envoyés du Shogun l’ont retrouvé, ouh là là le pauvre…

Il était exhibé de ville en ville avec un petit numéro de torture très au point, histoire de montrer au peuple que le Shogun ne rigolait pas avec ces choses là ! Mais Saint Paul Miki, pendant ce temps là, il chantait…

Du coup, histoire d’en finir, le Shogun le fit crucifier près de Nagasaki en 1597. Ce qui n’était quand même pas une raison pour y larguer une bombe nucléaire en 1945…

878 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Véronique ou Bérénice

    délires (grands, comme le ara qui rit !), écritures du Père Yves, Éphéméride    4 février 2020

4 février : Sainte Véronique (ou Bérénice, c’est tout pareil)

Alors qu’il marchait vers son calvaire en portant sa croix, Véronique essuya le visage du christ avec son torchon.

Et voici toute l’origine du saint suaire du Christ, l’image de son visage en sueur étant restée inscrite dans le tissu.

Ce qui revient à dire que Véronique ne lavait pas souvent ses torchons, et qu’on ne saurait que se méfier d’une lavandière ou d’une femme de ménage qui serait affublée d’un pareil prénom !

Non mais…

1297 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Blaise

    délires (grands, comme le ara qui rit !), écritures du Père Yves, Éphéméride    3 février 2020

3 février : Saint Blaise de Sébaste

statue de saint Blaise, située dans l’église de Saint Hymer (14, calvados, normandie)

Blaise était toubib quand on le désigna comme évêque.

« pourquoi pas ? » se dit il

Mais à l’époque, l’assemblée nationale n’existait pas, et il installa son palais épiscopal dans une caverne, où il soignait indifféremment les hommes et les bêtes sauvages.

Bon, les hommes, ça ne gênait pas trop, mais les bêtes sauvages, ça enquiquinait fichtrement son gouverneur, qui avait plus de mal à en capturer pour les jeux du cirque.

Du coup, le gouverneur envoya ses sbires pour noyer Blaise, ce qui témoigne quand même du peu de respect des politiques pour la papauté…

Mais là, imaginez un peu leur tête, chaque fois qu’ils croyaient l’avoir noyé, le Blaise remontait à la surface et se mettait à marcher sur l’eau. De quoi perdre la tête…

et du coup, ils ont fini par le décapiter !

726 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Martine

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    30 janvier 2020

30 janvier : Sainte Martine.

Et bien là, c’est la meilleure, on ne sait rien d’elle !

Non, non, je ne rigole pas. Tiens, je vous copie/colle ce que l’Eglise en dit :

« Dieu seul sait ce qu’elle a vécu. Elle fut en grande vénération à Rome pour y avoir subi le martyre. »

Et toc ! on sait qu’elle a été martyrisée, et après, circulez, y a rien à voir.

Ça fait quand même pas maison sérieuse, des trucs pareils… Faudrait voir à constituer des dossiers avant d’ériger des saints qui ont leur nom dans le calendrier…

Imaginez un peu toutes les petites Martine, elles vont être paumées dans la vie avec un laxisme pareil…

Allez, faut remédier à ça, je vous là crée vite fait sur le gaz, moi, l’histoire de cette sainte oubliée, et façon Pierre Bellemare en plus !

L’histoire se passe à Rome, en 226 pour être précis. Par un soir d’hiver, la petite Martine sort dans les rues glacées pour chercher du pain car sa mère a oublié d’en prendre en rentrant du travail. La nuit est noire et aucun éclairage public à l’époque. Martine avance en tremblotant, autant de froid que de peur (peut être même aussi de malnutrition, car c’était pas Byzance à Rome en ces temps reculés…)

Arrivée à la boulangerie, elle bavarde un peu avec la commerçante, car au moins en cet endroit il fait chaud. Mais bon, quand faut y aller, faut y aller, et Martine sort dans la rue glacée, ses miches de pain à la main.

Comme toutes les gamines de son âge, elle casse la croûte du pain et se forme une petite boule de mie pour la manger en chemin.

C’est alors que surgit d’une impasse sombre et sordide un individu décharné et sentant la vinasse, qui tente de lui arracher ses miches de pain. Personne ne passe dans la ruelle pour la secourir, même lorsqu’elle hurle à plein poumons :

“touche pas à mes miches !”

Elle s’accroche à ses miches, le mendiant veut les arracher, ils tombent, et là, pauvre Martine, elle se fait le coup du lapin sur les pavés de la ruelle.

Le sordide damné de la terre empoigne les deux miches et se barre en courant aussi vite que son état d’ébriété lui permet… Et ce n’est que le lendemain que les Romains découvrent son corps inanimé, tout mouillé par une pluie verglaçante.

Pris de remords de n’avoir rien fait ni entendu, ils font une pétition au Pape, qui illico la canonise parce que le pain, chez les cathos, c’est sacré !

Et voilà, c’était quand même pas dur à faire, non ?

734 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Ephrem & saint Thomas d’Aquin

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    28 janvier 2020

28 janvier : Saint Ephrem et saint Thomas d’Aquin

Décidément, c’est la semaine du doublon. 2 saints par jour, ça devient les cadences infernales, faudra que je voie ça avec mon syndicat (oups, y a pas de syndicat des biffins…)

Saint Ephrem, son surnom, c’était « la harpe du saint Esprit ». Rien que ça… Il faut dire qu’il écrivait des poèmes et les accompagnait à la harpe. C’est lui qui est à l’origine des chants liturgiques, et ça méritait bien une récompense…

Saint Thomas d’Aquin, lui, c’était un intello de chez intello, qui, à 19 ans, avait déjà trouvé sa voie.

Bon évidemment, entrer chez les Dominicains, qui étaient un ordre de mendiants, n’a pas été trop bien vu par sa famille, plutôt aisée et qui se demandait ce qu’allaient penser leurs amis…

C’est normal aussi ! Imaginez qu’un de vos gamins, après avoir fait des études, vous annonce qu’il a bien réfléchi et qu’il va devenir biffin ! vous moufteriez grave, non ? (tiens, à la réflexion, je serai peut-être canonisé un jour… la saint Père Yves, ce serait trop topissime !)

691 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Tite & saint Timothée

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    26 janvier 2020

26 janvier : Saint Tite et Saint Timothée.

Il a bonne mine, le calendrier républicain et laïc ! Hier, c’était la conversion de saint Paul, et aujourd’hui, on fait la fête à ses potes…

Saint Tite, c’était un Grec converti par Paul au catholicisme, en charge notamment de la Crête.

En fait, Paul, s’il s’était lancé dans le commerce, il aurait eu des succursales un peu partout, et une sacrée équipe de commerciaux…

Saint Timothée, c’était carrément le fils (spirituel, forcément, il n’était pas marié le Paulo) de Paul. Il a fini évêque d’Ephèse

677 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint François de Sales

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    24 janvier 2020

24 janvier : saint François de Sales

Alors lui, c’est le saint patron des journalistes et c’est aussi le saint patron des sourds muets (aucun rapport entre les deux, vous vous en seriez doutés !)

Comme il ne pouvait s’adresser aux protestants du monde entier, il entreprit de leur écrire pour les ramener au bercail, et ceci par le biais des gazettes (ce qui témoigne déjà du fait que la presse n’est jamais neutre mais toujours au service des idées des gens qui les orientent…)

Concernant les sourds muets, c’est tout simplement parce qu’il avait recueilli sous sa protection le dénommé Martin, qui était sourd et muet (vous me direz, pour faire le ménage, la vaisselle, les courses et la cuisine, c’est pas nécessaire de parler. Aujourd’hui, ça s’appellerait de l’exploitation, à l’époque c’était une bonne œuvre… allez, je rigole !)

679 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Vincent

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    22 janvier 2020

22 janvier : saint Vincent, le patron des vignerons.

C’est pas prouvé, mais ce serait pas surprenant qu’il ait été porté sur la bouteille…

Pensez un peu : alors que le bourreau le torturait (et à l’époque, ils étaient plutôt d’un sadisme acharné)…

Lui, il chantait, il riait et il lançait des vannes à son tortionnaire.

Saint Augustin y voyait là un signe de la puissance divine.

Plus prosaïquement, j’y vois surtout des manifestations d’un mec bourré à bloc…

745 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Page 1 de 111 2 3 11

Sponsored Links

  • Sainte Véronique ou Bérénice

    par sur 4 février 2020 - 0 Commentaires

    4 février : Sainte Véronique (ou Bérénice, c’est tout pareil) Alors qu’il marchait vers son calvaire en portant sa croix, Véronique essuya le visage du christ avec son torchon. Et voici toute l’origine du saint suaire du Christ, l’image de son visage en sueur étant restée inscrite dans le tissu. Ce qui revient à dire que […]

  • Saint Gabin de Rome

    par sur 19 février 2020 - 0 Commentaires

    19 février : saint Gabin Alors là, c’est à hurler de rire ! Gabin, c’était le frère du pape Caïus. Et comme ils avaient le sperme vaillant dans la famille, c’était également le père de sainte Suzanne. Du coup, on lui a fait un petit avantage, et quand il est mort, il  a été enterré […]

  • Sainte Adèle

    par sur 24 décembre 2019 - 0 Commentaires

    24 décembre : sainte Adèle Fille du Roi Dagobert II et grand mère de saint Grégoire, tu m’étonnes qu’ils lui aient trouvé une place dans le calendrier ! Car, si j’en crois le révérend André Bourvil, elle était plutôt agitée dans son jeune temps, comme en témoigne ce cantique : “Adèle ! ta maman t’appelle […]

  • Saint Gaston & saint Paul Miki

    par sur 6 février 2020 - 0 Commentaires

    6 février : Saint Gaston (aussi nommé Vaast) & Saint Paul Miki Saint Gaston, c’est celui qui a fait le catéchisme à Clovis, et comme ça se passait à Arras, il est peu probable que cela ait un quelconque rapport avec les huîtres de Saint Vaast. Et c’est bien dommage, parce que ces huîtres là m’auraient […]

  • Saint Emmanuel

    par sur 25 décembre 2019 - 0 Commentaires

    25 décembre : Saint Emmanuel (et même que c’est Noël !) Napoléon IV, il est en veine ces temps : jeudi dernier, c’était son anniversaire, et pas une semaine après, c’est sa fête et c’est Noël.  Emmanuel, ça signifie Dieu avec nous, rien de moins. vous pensez bien que des trucs pareils, ça perturbe dès l’enfance… D’ailleurs […]

Tags

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !