Welcome, visitor!   Connexion

Publier une annonce

Sainte Irène

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    5 avril 2020

5 avril : sainte Irène.

arrêtée pour cause de christianisme, le juge lui laissa le choix entre renier sa foi et être brûlée vive.

elle ne renia rien.

le juge ordonna alors qu’elle soit exposée nue au bordel du coin (c’est un descendant du tenancier de la maison close qui me l’a dit, vous pensez bien que je n’y ai pas assisté personnellement), avant d’être menée au bûcher…

582 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Isidore

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    4 avril 2020

4 avril : saint Isidore.

c’est carrément l’inventeur de la télé-réalité en direct !

figurez-vous qu’il est mort au cours d’une messe dans la cathédrale où il était affecté !

mais, non content de ça, et alors qu’il était quand même en train de claquer allongé par terre, il continuait à dire la messe comme si de rien n’était…

et là, si un responsable de TF1 ou de M6 lit mon éphéméride (ce qui n’aurait rien de surprenant étant donné l’audience croissante de ce site exceptionnel !), vous aurez bientôt un nouvelle émission intitulée “Le Nouvel Isidore” !

528 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Si les quatre premiers jours…

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    4 avril 2020

Si les quatre premiers jours d’avril sont venteux,

il y en aura pour quarante jours.

éh, oh, faudrait voir à se calmer quand même ! ça se voit que les mecs qui inventaient les proverbes, ils n’avaient rien à vendre, pour  balancer de telles inepties… mais non, rassurez-vous, il va faire beau… un jour…

414 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint François

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride, le monde d'aujourd'hui    2 avril 2020

2 avril : saint François de Paule.

Comme ses parents n’arrivaient pas à avoir d’enfant, ils ne se souciaient pas non plus de contraception et vas y (on les comprend), et youkaïdi et youkaïda, et par dessus et par dessous, et par devant et par derrière… (je vous laisse de la place après pour continuer la liste…).

mais un jour, badaboum, Madame est enceinte !

Tout contents, ils ont attribué ce “miracle” à Saint François d’Assise (en un sens c’est mieux que si le dit “miracle” avait été attribué au voisin du dessus, ce qui aurait mis un terme à leurs charmants ébats romantiques, même si mon hypothèse est largement plus plausible que cette guimauve dégoulinante…) et c’est pour ça que le bambino fut prénommé François.

Elevé chez les Franciscains, il créa ensuite l’ordre des Minimes où il conseillait à ses membres de :

  • vivre d’aumônes,
  • ne rien posséder en propre à son nom,
  • ne même pas toucher l’argent

Et c’est pour ça qu’on peut avoir toute confiance dès qu’un homme politique prénommé François se présente à nos suffrages !

688 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Hugues et le poisson d’avril

    délires (grands, comme le ara qui rit !), écritures du Père Yves, Éphéméride    1 avril 2020

1er avril : saint Hugues de Grenoble.

Hugues, il était chanoine à Valence quand, d’un coup d’un seul, le Pape le désigna comme évêque de Grenoble.

Et là, ce qu’il découvre n’est pas vraiment dans l’organisation “normale” de l’Eglise… y en a qui monnayent leurs offices religieux, d’autres qui vendent les biens de l’église, et ceux qui ne succombent pas à l’argent ne résistent pas aux femmes... bref, il tient 2 ans avant de foutre le camp de ce guêpier, se réfugier dans l’Abbaye du Velay.

15 mois plus tard (y a eu le temps de la réflexion), le Pape lui ordonne de reprendre ses fonctions épiscopales.

banco !” dit Hugues, et le voici qui revient à Grenoble et commence à vendre ses accessoires religieux (bague, calice…).

évidemment, les autres se disent : “enfin, il a compris comment ça marche, la vie !” jusqu’à ce qu’ils s’aperçoivent que… Hugues donne l’argent aux pauvres !

et à partir de là, Hugues continua à réformer l’Eglise, jusqu’à ce 1er avril où il mourut (car aujourd’hui, la date a un rapport avec la vie du saint, c’est le jour où il est mort, et ça, c’était pas un poisson d’avril !)

Le poisson d’avril

Jusqu’en 1564, l’année civile commençait avec la fête religieuse de l’annonciation (25 mars) et les étrennes se déroulaient jusqu’au 1er avril, date à laquelle démarrait réellement l’année.

En 1564, le roi Charles IX décide que l’année civile commencera le 1er janvier.

Tous ceux dont cela changeait trop les habitudes continuèrent donc à se souhaiter la bonne année le 1er avril, en précisant toutefois que c’était une farce…

Le 1er avril devient alors le jour des fous, celui où on peut contester toute réalité sociale.

et puisqu’on se moque de tout ce jour là, englobons le carême des bons pères, qui veulent à tout prix nous faire bouffer du poisson ! voici comment le poisson rejoint le 1er avril.

moralité : tout le monde a oublié Charles XI mais 525 après sa réforme, le premier janvier comme le premier avril sont l’occasion d’une grande rigolade nationale ! Bravo l’artiste…

605 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Amédée

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    30 mars 2020

30 mars : saint Amédée IX

on continue la semaine des chauds lapins !

Amédée, il s’est marié à 17 ans et a dévissé à 37 ans.

et bien, en ces 20 ans de mariage, sa femme a été enceinte de ses oeuvres à 12 reprises.

comme ça se passe après 1450, les enfants ne survivent pas tous, mais ça leur a quand même fait 7 rejetons à élever (et y avait pas d’allocs à l’époque)

Amédée, dans la vie, il était Duc de Savoie.

Mais ça ne l’intéressait pas du tout du tout (on a bien vu que ses centres d’intérêt étaient ailleurs) alors il abdiqua en faveur de sa femme, au motif qu’il était épileptique (s’il ne l’avait pas été, elle aurait peut être eu 24 grossesses en 20 ans !)

le Duc de Milan disait du Duc de Savoie : “Amédée de Savoie met les pauvres à l’honneur et les riches au rencart”… et sa femme au plumard !

 

 

 

556 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Gontran

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    28 mars 2020

28 mars : saint Gontran. alors lui, c’est un peu l’ancêtre de Dr Jekkil et Mr Hyde…

la sainteté lui est venue sur le tard, parce que avant, pardon, mais sa vie n’était pas très catholique !

Roi de Bourgogne, Gontran fut marié, mais ça ne l’empêchait pas de batifoler avec d’autres femmes.

Faut dire aussi que, étant roi, les occasions ne manquaient pas… Bien, sûr ce n’était pas du tout du goût de son épouse, et, las de ses reproches, Gontran la répudia.

Evidemment, à force de jeux interdits, il se bloqua une maladie, seulement la médecine était bien moins au fait de ces bestioles là qu’aujourd’hui (ce qui témoigne d’ailleurs des centres d’intérêt des chercheurs, va savoir pourquoi mais dans les mst, les labos ne conçoivent pas de maladie orpheline).

Bref, son toubib ne trouvait pas ce qu’il avait.

Et bien le bon Gontran le tua.

ET LA, JE POSE HAUT ET FORT LA QUESTION :

QUE FOUT CE MEC DANS LE CALENDRIER DES SAINTS ?

et bien, tout d’un coup, Gontran réalisa l’ampleur de ses atrocités et, assailli par le remords, il consacra le reste de sa vie à améliorer le sort des pauvres.

et en fait, c’est son peuple qui le proclama saint à sa mort en 592 (le référendum, ça ne date pas d’hier…)

 

 

656 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Rupert

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    27 mars 2020

27 mars : saint Rupert de Salzbourg

bon, déjà qu’on se mette d’accord : Rupert et Robert, c’est pareil.

(par contre, si vous enlevez le second r, le r qui est avant le t, ça fait des différences amusantes…)

il est fréquemment représenté à côté d’un baril de sel, car il a beaucoup fait pour le développement des mines de sel (mais pas en Sibérie, en Bavière…)

avouez que ça vous laisse sur votre faim…

ne vous inquiétez pas, le Père Yves veille !

Donc, examinons avec bienveillance le cas de Rupert.

à l’origine, il ne s’appelait pas rupert ni robert, mais Bertrand, comme vous et moi.

Et le brave Bertrand était roux.

Ce qui, avec l’accent teuton et la délicatesse germanique qui l’accompagne, lui valut de se faire surnommer dès l’école “Roux Bert”.

vous imaginez bien quel fut son courroux (coucou !)

Nuit et jour, à tout venant, il grognait “j’me veng’rai, j’me veng’rai !

Or, en ce temps là, le gouvernement de la France avait (déjà) inventé un nouvel impôt, la gabelle. cet impôt portait sur le sel. et pour être certain que l’impôt remplirait les caisses de l’Etat, la consommation de sel était devenue obligatoire en France.

Seulement voilà… le sel vint à manquer, et les ressources fiscales menaçaient de s’écrouler.

Le gouvernement de la France était (déjà) très inventif, et il emprunta de l’argent aux Russes pour pouvoir acheter du sel, dont les taxes gabellesques, augmentées, permettraient en même temps à l’Etat de rembourser les Russes tout en continuant (déjà) sa gabegie financière.

Ayant eu vent de ce projet, Roux Bert se lança dans l’exploitation des mines de sel. Il déploya une telle énergie que tout le marché français lui fut acquis. L’Allemagne connaissait alors un chômage endémique et Roux Bert se fit un malin plaisir d’envoyer ses compatriotes aux mines de sel, qui leur dévastaient les mains et les yeux et, surtout, faisaient tomber leurs cheveux.

Il tenait enfin sa vengeance !

Les Russes, intrigués par cette nouvelle forme de commerce triangulaire, rendirent visite à Roux Bert et, bien plus tard, reproduisirent son modèle économique dans l’avantageuse région de Sibérie.

Pour avoir contribué à la résolution du chômage teuton, Roux Bert fut sanctifié.

Mais, pour cacher les pulsions vengeresses à l’origine de son projet, Roux Bert fut transformé en Rupert…

et voilà, vous savez tout à présent !

Merci qui ?

626 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Sainte Catherine

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    24 mars 2020

24 mars : sainte Catherine de Suède

appartenant à la famille royale de Suède, elle était scolarisée au couvent, d’où elle ne sortit sagement que pour épouser le mari qu’on lui avait choisi, et qui était invalide. (on voit tout de suite les parents sympas soucieux du bonheur de leur enfant…)

pas rancunière pour deux sous, elle prit soin de lui.

et lui, de son côté, a eu la délicatesse de mourir pendant qu’elle était partie visiter sa mère à Rome.

du coup, elle se dit “bon, ben, maintenant, je resterais bien en Italie, c’est pas mal du tout…

seulement voilà, les ritals, ils ont le sang chaud, et ils tournaient tous autour de Catherine.

alors, un jour, elle s’exclama “c’est pas possible, ils me confondent avec n’importe quelle blondasse ! j’étais quand même plus tranquille en Suède…

et toc, elle retourne au bercail, où elle entre au couvent.

faut dire aussi que, comme le Père Yves était pas né, elle a pas eu l’occasion de découvrir un homme fabuleux…

 

738 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Saint Joseph

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    19 mars 2020

19 mars : saint Joseph

Bon, évidemment, le père de Jésus avait sa place parmi les saints.

C’est pas tous les jours qu’un homme accepte d’élever l’enfant d’un autre comme le sien, et c’est quand même bizarre que l’Eglise n’ait pas encore pensé à attribuer à Joseph le patronage des familles recomposées.

parce que, bon, l’histoire, c’est que Marie aurait été enceinte sans relation charnelle. pour un mystère, c’en est un, et celui-ci, c’est plus un mystère glaçant qu’un mystère glacé…

d’ailleurs, saint Matthieu nous livre que Joseph lui même l’avait plutôt mal pris :

“...avant qu’ils eussent mené vie commune, elle se trouva enceinte par le fait de l’Esprit Saint. Joseph, son mari, qui était un homme juste et ne voulait pas la dénoncer publiquement, résolut de la répudier sans bruit.

c’est l’ange du Seigneur qui le dissuada de ce funeste projet (ce en quoi l’ange du Seigneur aurait gagné à être bombardé saint patron des cocus…)

695 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Patrick

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    17 mars 2020

17 mars : saint Patrick.

à l’âge de 16 ans, saint Patrick est enlevé par des pirates et vendu comme esclave en Irlande. Au bout de 6 ans, il réussit à s’évader et à revenir en France.

là, il devient évêque, et repart en Irlande pour évangéliser c’te bande de sauvages, ce qu’il réussira sans que le sang coule…

donc, contrairement à des idées reçues, saint Patrick n’est pas un saint Irlandais mais un saint Français (et toc !)

ensuite, toujours dans le souci de vaincre les stéréotypes têtus, saint Patrick n’était pas alcoolique.

il n’y a donc aucune raison de se péter la ruche le jour de la saint Patrick…

C’est quand même pas à cause de lui s’il n’y a pas de beaujolais nouveau en Irlande…

 

664 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Sainte Mathilde

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    14 mars 2020

14 mars : Sainte Mathilde.

Reine de Germanie, elle était l’épouse d’Henri l’Oiseleur (c’est pas qu’il sifflait comme un merle, mais c’était un fan de la chasse au faucon – moi, ce serait plutôt la chasse au vrai…), et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Faut dire aussi que, même si Mathilde était la seconde épouse d’Henri, il n’y avait pas eu de famille recomposée, puisque le premier fis d’Henri (le dénommé Thankmar, un prénom très sympa hélas tombé en désuétude) était mort à la guerre…

Seulement, quand Riton cassa sa pipe, en 936, la musique changea d’air…

Henri et Mathilde avaient eu 5 enfants ensemble (une fille, un gars, une fille, deux gars) et ce fut l’aîné mâle qui succéda à son père sous le nom d’Othon 1er le Grand.

Et Othon trouvait que Mathilde claquait un peu trop de pognon pour les miséreux et les religieux, et qu’à ce rythme là le pays serait bientôt ruiné par sa faute.

Du coup, la Mathilde ne fit pas les choses à moitié : elle renonça à sa fortune comme à son statut, et partit finir sa vie dans un monastère.

C’est que c’est têtu ces oiseaux-là…

651 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Rodrigue & saint Salomon

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    13 mars 2020

13 mars : Saint Rodrigue et saint Salomon de  Cordoue (les deux)

ben là, asseyez-vous because ça va décoiffer une histoire pareille…

imaginez 3 frères vivant à Cordoue. deux sont chrétiens, le troisième est musulman.

parmi les chrétiens, l’un est prêtre, l’autre pas.

là, pour simplifier, on appellera le prêtre le chrétien de tous les jours, et l’autre le chrétien du dimanche.

un jour, pour une peccadille assurément, le musulman se dispute avec le chrétien du dimanche.

le prêtre arrive pour les réconcilier et, zou, les deux lui tombent dessus, tellement bien qu’il en perd connaissance. c’est lui qui s’appelle Rodrigue.

tout fiérot de son frérot, le musulman va crier dans toute la ville que Rodrigue étant venu à son secours, c’est qu’il s’est converti, youpi tralala.

quand Rodrigue se réveille, il a tellement honte qu’il part se cacher dans la montagne.

mais bon, il ne pouvait pas y rester trop longtemps, il avait la dalle à force de manger de l’herbe en compagnie des chèvres… du coup, il redescend en ville.

là, il croise son frère musulman, un peu têtu quand même, qui lui demande de se convertir à l’Islam.

Rodrigue lui répond : “là, tu commences à me saouler, vis ta foi et laisse moi vivre la mienne.”

son charmant frangin le dénonce au tribunal et voilà Rodrigue condamné à mort à cause de ses croyances religieuses…

mais bon, il n’était pas exécuté le jour même non plus.

donc, on conduit Rodrigue en prison, mais y avait plus de place en cellule individuelle, du coup on l’enferme avec Salomon.

et ça cause, et ça cause, des vraies pipelettes les mecs entre eux…

du coup, Rodrigue s’aperçoit que Salomon est aussi chrétien, et que c’est pour ça qu’il a été condamné.

ils en sont émus à en perdre la tête, ce qui leur arrivera d’ailleurs dès le lendemain.

et comme les mêmes causes produisent les mêmes effets, les deux ont été sanctifiés.

 

703 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Sainte Justine

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    12 mars 2020

12 mars : sainte Justine.

son vrai nom, c’était Giustina Bezzoli Francucci. (et avant de vous moquer, de son nom à consonnance rital, rappelez-vous bien que le Père Yves s’appelle Yves Marie Laurelli…)

et bien, elle, c’était la bonne élève, tout simplement.

elle n’a pas fait de miracle, ni rien de bien particulier d’ailleurs.

simplement, elle était bénédictine (pas celle qu’on trouve à Fécamp, elle était bonne soeur, quoi !) et respectait scrupuleusement la règle de saint Benoit.

on aurait pu considérer que c’était la moindre des choses.

mais non, un peu comme chez mac do avec l’employée de l’année, on lui a conféré la sainteté, histoire que plein de petites Justine aient envie de lui ressembler…

673 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Euloge & sainte Rosine

    chansonnette (merci youtube), délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    11 mars 2020

11 mars : saint Euloge & sainte Rosine.

Saint Euloge
déjà, qu’on se mette bien d’accord : si le dicton du jour n’en avait pas parlé, je serais toujours aussi inculte avec ce drôle de saint !
à Cordoue, vers 850, l’émir tolérait que tous ses habitants ne soient pas musulmans mais… ceux qui étaient chrétiens croulaient sous les taxes, ce qui encourageait les conversions !
Euloge était archevêque à Cordoue, où il incitait les chrétiens à résister et, au besoin, leur offrait asile.
cela lui valut d’être fouette, avant d’être décapité.
okay, on peut considérer que pour lui, c’était un accident de travail, mais quand même…
Sainte Rosine

ermite des premiers siècles (c’est assez vague quand même), Rosine fut vierge et martyre.

débrouille toi avec ça mon gars, on t’en dira pas plus et bonne fête !

y a quelque chose de laxiste dans les fabriques de saints…

mais heureusement, le Père Yves est là, qui veille au grain.

Accrochez-vous, ça va décoiffer !

La petite Rosine, en fait, elle s’appelait comme sa maman : Rose.

Mais vous savez comment ça va, dans une famille, quand plusieurs ont le même prénom, on les distingue en en transformant un peu un. Par exemple, Michèle et Micheline, Marthe et Martine, Paule et Pauline, ça y est, vous avez compris, on arrête la litanie ?

Donc la petite Rosine, elle est née en Bavière, en Souabe pour être précis.

(Ici, il convient de préciser que la Bavière est le plus beau fleuron de la culture européenne

fin de la parenthèse)

Notons, que, au départ, on l’appelait Rose comme sa mère.

Seulement, à partir de l’âge de 7 ans, la pauvre Rosine fut envahie par une acné papulo-pustuleuse qui ira croissant et envahissant son visage.

C’est à ce moment là que sa maman suggéra qu’on l’appelle Rosine plutôt que Rose. D’une part, elle n’avait plus du tout envie qu’on lui dise que sa fille lui ressemble. Et en plus, elle fit valoir à son mari que toutes les gosses du village se moqueraient d’elle à l’école, en lui demandant “combien la rose a de boutons aujourd’hui ?” ou encore “pour une rose, t’es plutôt fanée avant l’heure…

Voici d’ailleurs la raison pour laquelle elle resta vierge : il n’y avait pas d’aveugle à marier dans le village.

Comme les antibiotiques n’existaient pas à l’époque, cette acné papulo-pustuleuse se compliqua de troubles digestifs dont mourut la pauvre Rosine qui était une si gentille gamine.

Emu par son calvaire, le curé du coin fit en sorte qu’elle fut canonisée, ce qui était quand même bien la moindre des choses après une vie de merde pareille !

745 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Page 1 de 111 2 3 11

Sponsored Links

  • Sainte Véronique ou Bérénice

    par sur 4 février 2020 - 0 Commentaires

    4 février : Sainte Véronique (ou Bérénice, c’est tout pareil) Alors qu’il marchait vers son calvaire en portant sa croix, Véronique essuya le visage du christ avec son torchon. Et voici toute l’origine du saint suaire du Christ, l’image de son visage en sueur étant restée inscrite dans le tissu. Ce qui revient à dire que […]

  • Saint Gabin de Rome

    par sur 19 février 2020 - 0 Commentaires

    19 février : saint Gabin Alors là, c’est à hurler de rire ! Gabin, c’était le frère du pape Caïus. Et comme ils avaient le sperme vaillant dans la famille, c’était également le père de sainte Suzanne. Du coup, on lui a fait un petit avantage, et quand il est mort, il  a été enterré […]

  • Saint Gaston & saint Paul Miki

    par sur 6 février 2020 - 0 Commentaires

    6 février : Saint Gaston (aussi nommé Vaast) & Saint Paul Miki Saint Gaston, c’est celui qui a fait le catéchisme à Clovis, et comme ça se passait à Arras, il est peu probable que cela ait un quelconque rapport avec les huîtres de Saint Vaast. Et c’est bien dommage, parce que ces huîtres là m’auraient […]

  • Saint Modeste

    par sur 24 février 2020 - 0 Commentaires

    24 février : Saint Modeste. Allez-y, n’hésitez pas, souhaitez moi ma fête, j’adore ça ! En plus, j’ai du bol, vous pouvez me la souhaiter à trois reprises : la saint Yves, évidemment, la saint Modeste (c’est aujourd’hui, bonne fête moâ !) et encore la saint Parfait (je vous dirai quand c’est, vous inquiétez pas…) […]

  • Sainte Julienne de Nicomédie

    par sur 16 février 2020 - 0 Commentaires

    16 février : sainte Julienne. bon, alors là, le romantisme de la saint Valentin, c’est bien terminé les filles… figurez-vous que c’est carrément son fiancé qui présidait le tribunal, et qu’il a fait dans la recherche pour les supplices… en premier lieu, ils ont versé du plomb fondu sur elle ; je vais bien tout […]

Tags

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !